Jean-Marc Nollet: "L'immunité collective c'est faire passer l'argent avant les gens"

Jean-Marc Nollet: "L'immunité collective c'est faire passer l'argent avant les gens""
Jean-Marc Nollet: "L'immunité collective c'est faire passer l'argent avant les gens"" - © THIERRY ROGE - BELGA

Le co-président d'Ecolo Jean-Marc Nollet est revenu dans Matin Première sur la possibilité de l'adoption de nouvelles mesures de confinement en Belgique : "Le lockdown fait partie des options qui sont envisagées. Mais comme vous le savez, les experts se réunissent régulièrement pour étudier la situation et conseiller les pouvoirs publics. Mais c'est le Conseil national de sécurité qui décide de nouvelles mesures. Cependant, j’ai l'impression que la plupart des Belges respectent bien les consignes. Mais des mesures plus strictes encore pourraient être prises, comme la volonté de contenir l’arrivée de patients dans les hôpitaux. Ce qui est sûr c’est qu’il ne faut pas paniquer".

"L’approche de l’immunité collective m’interpelle"

Jean -Marc Nollet est aussi revenu sur le choix du Royaume-Uni et des Pays-Bas d’opter pour l’approche de l’immunité collective. "Cette approche m'interpelle énormément car j'ai l'impression qu'ils font passer l'argent avant les gens. En Belgique tout le monde est d'accord pour dire que la priorité absolue c’est la santé des gens. Évidemment l’économie on doit aussi s’en occuper mais l'argent viendra après"

"L’unité nationale ce sont deux mots incompatibles pour la N-VA"

La position de la N-Va de ne pas soutenir le gouvernement de Sophie Wilmès agace le co-président d’Ecolo : "Un gouvernement d’union nationale sert à montrer l’unité la plus large possible. Nous sommes tous unis sauf Monsieur De Wever. Mais faut-il encore s'intéresser à M. De Wever ? Quand je vois que lors de la réunion de dimanche à laquelle nous assistions il voulait faire de l’institutionnel... Profiter de la crise sanitaire pour réformer la Belgique, franchement ce n’est pas le sujet. Comme l’a dit Bertrand Henne, l'unité nationale ce sont deux mots incompatibles pour la N-VA".

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK