Janssen Pharmaceutica lance officiellement les essais cliniques d'un vaccin contre le coronavirus

Siège de la Compagnie  anssen Pharmaceutica à Beerse, en Belgique
Siège de la Compagnie anssen Pharmaceutica à Beerse, en Belgique - © DIRK WAEM - BELGA

À la recherche d'un vaccin contre le nouveau coronavirus, la société pharmaceutique Janssen commence cette semaine des essais cliniques dans ses propres centres et dans des centres universitaires. "Sur la base des expériences précédentes avec cette technologie, nous sommes prudemment optimistes quant à la possibilité d'arriver à un vaccin efficace", a annoncé la société lundi.

La compagnie avait déjà commencé les tests sur quinze volontaires en Belgique, la semaine dernière. Cette semaine, c'est au tour des autres sujets de test dans la phase dite 1/2a. Au total, on dénombre environ cinq cents volontaires en Belgique et autant aux États-Unis.

Dans notre pays, les essais cliniques auront lieu dans les centres Janssen et dans des centres universitaires. Pour l'instant, l'entreprise est en avance sur le calendrier. Au départ, l'intention était de ne pas commencer cette phase avant septembre, mais le planning a pu être déplacé à la mi-juillet. "Nous faisons de notre mieux pour mettre au point un vaccin le plus rapidement possible, sans compromettre les règles de sécurité ou de qualité", a déclaré le porte-parole Tim De Kegel.

Si les résultats sont conformes aux attentes, une étude d'efficacité sera organisée dans la phase suivante, en vaccinant un grand groupe dans une zone où le virus est encore très présent. Il faudra pour cela au moins 60.000 volontaires. Janssen espère commencer cette phase à la fin du mois de septembre. Le véritable vaccin pourrait être disponible avant mi-2021.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK