Covid-19 : la police chinoise utilise des casques high-tech avec des caméras pour mesurer la température corporelle à distance

En Chine, la police utilise des casques de haute technologie équipés de caméras infrarouges, pour filtrer les passants et mesurer automatiquement la température du corps afin de détecter les cas potentiels de coronavirus.

Le China News Service (CNS), média d’État, rapporte ce mardi que les masques peuvent filtrer et analyser la température corporelle de jusqu’à 50 personnes par minute. En outre, le dispositif est capable d’envoyer des alertes à celui qui les porte, si des températures exceptionnellement élevées sont enregistrées.

"Les caméras infrarouges peuvent déterminer les températures à une distance allant jusqu’à cinq mètres", a déclaré le CNS.

"Il peut filtrer les personnes ayant des températures élevées parmi une centaine de personnes en moins de deux minutes", a déclaré la chaîne, dans un rapport sur son utilisation par une unité spéciale de contrôle des épidémies du département de police de Chengdu. Les casques peuvent également scanner les codes QR et appliquer une reconnaissance faciale, a-t-il ajouté.

Une vidéo de la police de Shenzhen montre un agent de la circulation portant un tel casque, ainsi qu’une vue des images infrarouges qu’il fournit.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK