Coronavirus: une "prétendue" infirmière de Saint-Luc répand des fausses informations alarmistes

Coronavirus: une "infirmière" de Saint-Luc répand des fausses informations alarmistes
Coronavirus: une "infirmière" de Saint-Luc répand des fausses informations alarmistes - © THIERRY ROGE - BELGA

Depuis dimanche, un message vocal alarmiste circule sur les réseaux sociaux concernant le coronavirus en Belgique. L'auteure anonyme se prétend infirmière aux cliniques universitaires Saint-Luc. Elle évoque une situation chaotique en raison du coronavirus. Selon elle, l'hôpital serait passé au "plan Match" (sic), un plan "catastrophe". Or, le plan "MASH" et non "Match" n'existe plus à Saint-Luc depuis plus de 3 ans. Il a été remplacé par le plan d'urgence hospitalier, le PUH. Elle évoque des décès "que l'on nous cacherait". Or, à ce stade, aucun décès n'a été déploré à Saint-Luc en raison du Covid-19. 


►►► Toutes nos infos sur le coronavirus


Les cliniques universitaires Saint-Luc mènent l'enquête à propos de cette intervention nuisible. En effet, l'hôpital est en plan d'urgence hospitalier. Mais la situation est encore largement sous contrôle à ce jour. Bien entendu, la situation est très préoccupante et les hôpitaux se préparent à un tsunami dans une dizaine de jours. Tout le monde sait que ce sera rude.

Raison de plus pour ne pas se laisser entraîner par les fake news et pour ne pas en diffuser. La responsabilité de chacun est engagée. Les informations précises et transparentes sur le nombre de malades testés positifs et le nombre de décès sont disponibles sur le site de Sciensano. La situation épidémiologique est suivie en temps réel. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
JT 19h30
en direct

La Une

JT 19h30