Coronavirus: le premier Belge infecté est un quinquagénaire originaire de Flandre occidentale

L'une des neuf personnes arrivées dimanche soir de Wuhan semble infectée par le nouveau coronavirus, a annoncé le SPF Santé publique dans un communiqué publié en début de journée ce mardi. Les résultats des tests des autres Belges accueillis à l'hôpital militaire de Neder-Over-Hembeek sont négatifs.

La personne infectée a été transférée mardi soir à l’hôpital universitaire Saint-Pierre à Bruxelles. Elle est isolée. La personne testée positive est toutefois en bonne santé et ne présente aucun signe de la maladie.

Le patient en question est un homme, quinquagénaire, originaire de Flandre occidentale, a-t-on appris en fin de journée.  Selon la télévision régionale Focus-WTV et le journal Krant van West-Vlaanderen, cette personne travaille pour LVD Group, un industriel basé à Gullegem. Il a été engagé pendant plus de cinq ans dans une branche chinoise de l'entreprise.

L'usine à laquelle il était affecté, qui emploie 1100 personnes et qui est désormais obligée de fermer, se trouve à plus de 120 kilomètres de Wuhan, le foyer principal de l'épidémie qui sévit actuellement dans l'Empire du Milieu.

Il avait été rapatrié de Chine à sa demande et se trouve à présent en quarantaine à l'hôpital Saint-Pierre, à Bruxelles. Il ne présente cependant aucun symptôme et dit se sentir bien.


►►► A lire aussi : Coronavirus : pourquoi il ne faut pas paniquer


L'échantillon est arrivé au laboratoire vers 14 heures et, pendant la nuit, la séquence génétique totale du virus est apparue. 

Ce mardi matin une conférence de presse de la ministre de la Santé Maggie De Block a eu lieu à 10 heuresSelon Maggie De Block, tous les Belges qui ont subi des tests à l'hôpital militaire Reine Astrid ont été informés des résultats les concernant. Elle précise qu'une autre personne, d'origine danoise, a passé les deux dernières nuits à Neder-Over-Heembeek. La personne en question n'a pas pu se rendre au Danemark dimanche soir. "Les résultats du test de cette personne, qui a été ensuite prise en charge par le gouvernement danois, sont également négatifs", souligne Maggie De Block.

Le fait qu'un Belge a été testé positif peut avoir des conséquences sur le séjour des autres personnes revenue de Chine. La période de quarantaine pourrait être réévaluée.