Coronavirus : Trump exprime des doutes sur le confinement et veut préserver l'économie américaine

Donald Trump : "Il faut aplatir la courbe (des contaminations), PAS l'économie".
Donald Trump : "Il faut aplatir la courbe (des contaminations), PAS l'économie". - © ERIC BARADAT - AFP

Le président américain Donald Trump a exprimé lundi des doutes sur les restrictions mises en place face au coronavirus, déplorant leur impact sur l’économie et laissant entendre qu’il pourrait aller vers un assouplissement, faisant ainsi fi des recommandations des autorités sanitaires et scientifiques de son pays.

"Nous ne pouvons laisser le remède être pire que le problème lui-même", a-t-il tweeté. "À la fin de la période de 15 jours, nous prendrons une décision sur la direction que nous voulons prendre ! ", a-t-il ajouté, sans autres précisions.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


La Maison Blanche a présenté la semaine dernière une série de recommandations rassemblées dans un document intitulé "15 jours pour ralentir la propagation" du virus. Les autorités sanitaires américaines martèlent depuis plusieurs jours que le pire est à venir aux États-Unis et que l’heure n’est pas venue de relâcher l’effort.

"Je veux que l’Amérique comprenne : cette semaine, cela va vraiment empirer", a mis en garde lundi sur NBC Jerome Adams, administrateur de la santé publique. Déplorant que certains Américains ne respectent pas les règles de distanciation sociale, il a appelé à plus de rigueur. "C’est comme cela que le virus se propage. Il faut vraiment, vraiment, que tout le monde reste chez soi", a-t-il martelé.

Donald Trump a par ailleurs retweeté lundi plusieurs messages accréditant l’idée qu’il était favorable un assouplissement, plutôt qu’à un durcissement, des mesures en place. "Il faut aplatir la courbe (des contaminations), PAS l’économie", soulignait l’un de ces messages. Si plusieurs gouverneurs, en particulier ceux de Californie et de New York, ont opté pour le confinement, le locataire de la Maison Blanche a exclu de placer l’ensemble des États-Unis sous ce régime. "Je ne pense pas que nous jugerons cela nécessaire un jour", a-t-il affirmé vendredi.

Donald Trump sur la chloroquine: "Cela serait un don du ciel si cela marchait" (anglais)

Traduction de Donald Trump, président des USA, lors d'une conférence de presse ce 23 mars à Washington D.C.: "Et vous pourrez voir partout demain à New York. Nous pensons que demain, assez tôt, la chloroquine et le Z-Pak, je pense que c'est une combinaison qui a probablement l'air très, très bonne et qui va être distribuée. Nous avons 10 000 unités en cours et elles seront distribuées demain." -
"Il y a de bonnes chances que cela puisse avoir un énorme impact. Cela serait un don du ciel si ça marchait. Cela changerait vraiment la donne. Nous verrons. Mais la distribution commence demain matin à New York. Et je pense que beaucoup de monde sera content des résultats. Nous allons regarder ça de près." -
"Avoir un dollar fort, c'est bien, ça semble vraiment bien. Mais en vérité, ça rend certaines choses comme le commerce beaucoup plus difficiles. Et notre dollar, je ne sais pas si vous avez vu, mais il est très fort - surtout par rapport à d'autres devises, très très fort, ce qui rend les échanges commerciaux plus difficiles. Mais c'est bien d'avoir un dollar fort. Peu importe ce qu'un président décide est un dollar fort."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK