Coronavirus : réduction de la "bulle" des contacts rapprochés à trois personnes dès ce vendredi

L’une des principales décisions prises par le comité de concertation de ce mardi 6 octobre est la réduction de la bulle sociale. Chaque citoyen pourra accueillir voir personnes extérieures en contact rapproché, en-dehors des personnes de son foyer. Ce qui veut dire : voir maximum trois personnes sans masque, embrasser, sans respecter les distances de sécurité. Le ministre de la Santé a insisté sur un fait en particulier avant d’annoncer ces mesures restrictives : "C’est important de voir et d’embrasser ses proches".


►► A lire aussi : Coronavirus : fermeture des bars à 23h dans toute la Belgique dès ce vendredi


En ce qui concerne le contact général avec des gens hors de cette catégorie "rapprochée", c’est-à-dire en respectant les règles et distances de sécurité, chaque personne ne pourra pas dépasser quatre personnes hors de son ménage en même temps. Cette règle va donc s’appliquer aux rendez-vous informels ainsi qu’aux bars. Fini donc la table de 10 personnes dans un bar. Dans les restaurants, rien ne change.

Efforts de sensibilisation et renforcement des contrôles

Cette décision s’applique dès ce vendredi 9 octobre et restera en vigueur pour une durée d’un mois. Peu avant la fin de ce mois, la situation sera réanalysée par le comité de concertation. Cette réduction des contacts sociaux demandée par le gouvernement fait suite à la constante augmentation des contaminations et admissions à l’hôpital. Le taux de positivité atteint désormais la moyenne de 7,3% alors qu’il était sous la barre des 5% il y a deux semaines.


►► A lire aussi : Coronavirus : les contacts "rapprochés" limités à trois personnes, quatre invités chez vous et quatre personnes à table


Le ministre Franck Vandenbroucke affirme a également annoncé que les contrôles seront renforcés afin de faire appliquer ces nouvelles mesures : "Nous allons lancer des efforts supplémentaires en matière de sensibilisation, mais aussi en matière de contrôles". Un propos appuyé par Alexander De Croo, qui dans sa première conférence coronavirus en tant que Premier ministre, a mis en garde : "Nous ferons tout pour éviter un nouveau lockdown, mais nous devons prendre les mesures nécessaires afin de limiter la propagation du virus".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK