Coronavirus: qui paie si je décide d’annuler mon voyage ?

Plusieurs questions émergent depuis que le coronavirus est arrivé en Europe. Si vous avez réservé un voyage en Chine, en Italie ou en Espagne, le site du SPF Affaires étrangères a mis en place plusieurs recommandations. Et si vous décidez d'annuler, devez-vous payer ?


►►► À lire aussi : 


En Italie

En Italie, il est actuellement interdit de se rendre et de sortir des 11 communes suivantes : Codogno, Casapusterlengo, Castiglione d'Adda, Maleo, Fombio, Bertonico, Castelgerundo, Somaglia, San Fiorano, Terranova dei Passerini et Vo’ Euganeo.

Toutes les écoles, universités et musées, compétitions et activités publiques sont été suspendus dans ces zones. Le ministère de la Santé conseille aux voyageurs se rendant en Italie de se faire vacciner contre la grippe deux semaines avant le départ, d’éviter le contact direct avec des personnes souffrant d’infections respiratoires aiguës, de se laver souvent les mains surtout après un contact direct avec une personne malade, d'éviter de visiter des marchés de poissons ou d’animaux vivants, d'éviter le contact direct avec des animaux d’élevage ou sauvages.

En cas d’infection, couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir en papier jetable quand vous éternuez ou toussez.

De plus, il est conseillé d’appeler l’Ambassade d’Italie en Belgique pour avoir plus de précisions. Si vous vous trouvez en Italie, le numéro 1500 a été activé afin de répondre aux questions.

En Chine

Le SPF Affaires étrangères déconseille aux voyageurs de se rendre dans la province du Hubei (Chine), mais conseille de reporter leur voyage non urgent vers d’autres provinces chinoises, sauf à Hong Kong. Dans toute la Chine, des contrôles de température sont imposés. La réglementation de la quarantaine est renforcée.

En effet, toute personne entrant à Pékin doit se mettre en quarantaine durant 14 jours, soit à la maison, soit à un autre endroit. Cependant, si elle arrive à Pékin avec un vol international et qu’elle n’est pas allée en Chine au cours des 14 derniers jours, elle ne doit pas aller en quarantaine. 

En Espagne

Pour le moment, la quarantaine ne s’applique pas aux personnes revenant d’une zone à risque.  Les mesures d’hygiène sont à respecter en cas de symptômes respiratoires. Si 14 jours après avoir quitté une zone, vous présentez des symptômes de type toux, fièvre ou essoufflement, restez chez vous, évitez les contacts avec d’autres personnes et contactez le 112 en donnant l’historique de votre voyage ainsi que les symptômes.

Remboursement ?

L'assurance annulation n’intervient qu’avant de partir. Les raisons valables pour annuler son voyage sont énumérées dans le contrat. Cela peut être pour une maladie, le décès d’un proche par exemple. Cependant, dans ce type de contrat, la situation d’épidémie/pandémie ne s’y retrouve pas.

Il existe des contrats de type "tout risque sauf", mais il faut bien regarder si le terme "épidémie" y est inscrit.

Pour Assuralia, les personnes ayant pris une assurance assistance devront elles-mêmes payer des nuits d’hôtel supplémentaires. En revanche, si elles sont malades, ces personnes devront être soit soignées sur place, soit rapatriées au frais de l’assureur.

Du côté de la compagnie Tui, les clients ne doivent pas payer, mais ils ne savent toujours pas comment ils procéderont.

►►► Un site dédié au Coronavirus COVID-19 a été mis en ligne par le SPF Santé publique. 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK