Coronavirus : "Les tendances sont positives mais fragiles", indique Steven Van Gucht, le cap des 1000 lits en soins intensifs bientôt atteint

Le cap des 1000 lits en soins intensifs dans une semaine

Lors de la conférence de presse du Centre interfédéral de crise, son porte-parole Steven Van Gucht a apporté des précisions sur l’évolution de l’épidémie de Covid-19 en Belgique. "Quelques tendances sont encourageantes", a déclaré Steven Van Gucht, "mais dans le même temps, le cap des 1000 lits en soins intensifs sera bientôt dépassé." Autrement dit, au rythme actuel, ce cap sera atteint dans une semaine. Pour Steven Van Gucht, "Les tendances sont positives mais fragiles".

Moins de contaminations chez les enfants et les adolescents

Pour le 3e jour consécutif, les contaminations diminuent et cette baisse va se poursuivre dans les prochains jours. En moyenne, 4300 contaminations ont été constatées par jour la semaine dernière, soit une baisse de 10% par rapport à la semaine précédente. C’est une baisse de 500 contaminations par jour sur une semaine.

Rappelons que le pic journalier de la 3e vague est de 6284 nouveaux cas le 22 mars dernier. Dans ces dernières contaminations, une baisse de cas est constatée chez les enfants (-33%) et les adolescents (-24%). Dans cette catégorie d’âge, les tests ont diminué, ce qui est lié à la fermeture des écoles.

Chez les personnes plus âgées, en 50 et 90 ans, les contaminations sont encore en hausse (jusqu’à +10% chez les plus de 80 ans) mais les chiffres se stabilisent. En chiffres absolus, c’est la catégorie des plus de 40 ans qui connaît la hausse la plus importante.

3053 patients Covid hospitalisés dont 865 en soins intensifs

La baisse des contaminations s’observe dans les trois régions du pays, soit – 18% dans la Région de Bruxelles-Capitale, -12% en Flandre et – 5% en Wallonie. Dans l’Est du pays toutefois, les chiffres sont toujours en hausse allant de +2% dans le Limbourg jusqu’à +8% à Liège et dans la province de Luxembourg. Mais là aussi les signaux devraient passer au vert dans les prochains jours.

Les hospitalisations sont également en augmentation jusqu’à 268 par jour, soit 11% de plus que la semaine dernière. Mais cette hausse ralentit ces derniers jours. L’occupation totale des hôpitaux continue cependant à augmenter de manière constante : 3053 patients Covid sont hospitalisés dont 865 en soins intensifs, soit une nouvelle forte hausse de 17%. Cette hausse est observée dans tout le pays sauf à Namur où une stabilisation est observée.

Les décès repartent à la hausse

Les décès repartent à la hausse avec plus de 24%, ce qui s’explique par la hausse des hospitalisations. En moyenne, 33 personnes sont mortes chaque jour la semaine passée, dans tous les groupes d’âge. Tous les décès se sont produits en dehors des maisons de repos.

La stratégie de tests en trois volets

Avec l’arrivée des autotests aujourd’hui en pharmacie, la stratégie globale de tests mise en place par les autorités belges est déployée. Elle s’articule autour des tests PCR "classiques", des tests antigéniques rapides et réalisés de manière répétée par les entreprises et les tests antigéniques rapides ou autotests vendus en pharmacie.

Les tests PCR sont ceux réalisés par les médecines généralistes ou dans les centres de tests. Le laboratoire d’analyse donne les résultats dans les 24 à 36 heures. Ces tests sont actuellement les plus fiables et sont réalisés sur les personnes présentant des symptômes du Covid-19 ou sur les personnes à haut risque. Ils sont efficaces notamment pour repérer les nouveaux variants. La Belgique dispose d’une capacité de 150.000 tests PCR par jour.

A côté des tests PCR, des tests rapides antigéniques sont mis gratuitement à la disposition des entreprises et des services publics afin de tester les travailleurs qui sont dans l’impossibilité de télétravailler. L’échantillon ne doit pas être envoyé à un labo et les résultats sont connus dans les 15 minutes. La Belgique dispose d’un stocke de 570.000 tests antigéniques rapides. Le pays a également souscrit à des commandes européennes à hauteur de 500.000 tests supplémentaires.

Troisième volet de la stratégie de tests développés en Belgique, les autotests délivrés dès aujourd’hui ce mardi. Le test n’est donc pas envoyé non plus en laboratoire et le résultat est connu en un quart d’heure.


►►► A lire aussi : Les autotests désormais autorisés à la vente

►►► Ou encore : Autotests, mode d’emploi


 

2 millions de doses de vaccins anti-Covid-19 administrées en Belgique

"2 millions de vaccins ont été administrés, ce qui signifie que plus d’un million et demi de personnes (16% de la population) ont reçu une première dose", a déclaré Sabine Tordeur de la TasKforce Vaccination ; A l’heure qu’il, les + de 65 ans sont vaccinées et les invitations aux personnes à risque de moins de 50 ans est en cours d’envoi. Dès ce mardi, le site Qvax permet de s’inscrire sur la liste de réserve pour la vaccination. Le premier inscrit n’est pas forcément le premier à être appelé car ce sont les personnes appartenant aux groupes cibles prioritaires qui sont d’abord invités à se faire vacciner.


►►► A lire aussi : Le site Qvax victime de son succès


 

Qvax opérationnel

Sabine Tordeur a insisté sur le fait que "des personnes appelées à être vaccinées ne se présentent pas à leur rendez-vous". Jusqu’ici, chaque centre de vaccination établissait sa propre liste de réserve, autrement dit la liste des personnes pouvant être appelées et rapidement mobilisées si le centre disposait de doses non utilisées. Qvax permet désormais de s’inscrire sur la liste de réserve de son centre de vaccination, pour les prochains jours (vaccin qui restent en fin de journée).

En Flandre, un test grandeur nature est organisé à Deinze et Roeselaere. Si l’expérience est concluante, elle sera généralisée partout au nord du pays. En Wallonie et en Communauté germanophone, le système est directement disponible pour les 9 grands centres de vaccination et 4 à 5 des plus petits. La liste de ces centres se trouve sur le site jemevaccine.be. Les autres centres continueront à utiliser leur propre système de réserve. Pour ce qui concerne la Région de Bruxelles-Capitale, elle utilisera un système d’attente avec des listes spécifiques dès la semaine prochaine. Mais les Bruxellois peuvent déjà contacter le numéro 02/214.19.19.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK