Coronavirus : les Bruxellois entre 18 et 41 ans peuvent recevoir le vaccin Johnson & Johnson, à une seule dose

Le vaccin unidose Johnson & Johnson est administré dès ce mercredi à Bruxelles. Il sera disponible dans plusieurs centres de vaccination et "pour tous les Bruxellois et Bruxelloises âgés de 18 ans et plus", a déclaré la COCOM.


►►► A lire aussi : Coronavirus : les Flamands de moins de 41 ans peuvent choisir volontairement le vaccin Johnson & Johnson sur Qvax


"Les jours et lieux de vaccination avec le vaccin Johnson & Johnson seront répertoriés sur la plateforme Bru-Vax à partir de ce 22 juin à 20 heures":

  • "Le mercredi 23 juin au centre de vaccination de Woluwe-Saint-Pierre, de 17h30 à 19h30"
  • "Le jeudi 24 juin au centre de vaccination d’Anderlecht, de 9h00 à 19h00"
  • "Le jeudi 24 juin au centre de vaccination de Molenbeek, de 17h00 à 20h30"
  • "Le vendredi 25 juin au centre de vaccination Pachéco, de 17h30 à 23h00"
  • "Le vendredi 25 juin au centre de vaccination de Woluwe-Saint-Pierre, de 17h30 à 19h30"
  • "Le samedi 26 juin au centre de vaccination du Heysel, de 9h00 à 17h00"
  • "Le dimanche 27 juin au centre de vaccination du Heysel, de 9h00 à 17h00"

Les Bruxellois et Bruxelloises âgés de moins de 41 ans pourront aussi bénéficier du vaccin Johnson & Johnson sur base volontaire.

"Les Bruxellois et Bruxelloises âgés de moins de 41 ans pourront aussi bénéficier du vaccin Johnson & Johnson sur base volontaire. Leur consentement éclairé sera demandé en ligne, lors de la prise de rendez-vous, ou sur place, le jour de la vaccination", précise la COCOM.


►►► A lire aussi : toutes nos informations sur le coronavirus


Le 27 mai, le vaccin Johnson & Johnson était suspendu en Belgique pour les personnes de moins de 41 ans. Une décision provisoire jusqu’à la Conférence interministérielle de la santé du 10 juin. Chaque région a alors pu choisir d’administrer le vaccin aux moins de 41 ans. La Flandre a donc choisi de le proposer aux personnes de 18 ans et plus. Aujourd’hui, c’est au tour de Bruxelles de lui emboîter le pas. La Wallonie n’a quant à elle pas changé d’avis.

Point presse Covid-19 du 22 juin : de la bonne avancée (et des livraisons) de la vaccination (Sabine Stordeur)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK