Coronavirus : le Royaume-Uni s'apprête à prolonger le confinement, mais un assouplissement est attendu

Coronavirus : le Royaume-Uni s'apprête à prolonger le confinement, mais un assouplissement est attendu
Coronavirus : le Royaume-Uni s'apprête à prolonger le confinement, mais un assouplissement est attendu - © RICHARD POHLE - AFP

Le gouvernement britannique doit prolonger formellement jeudi le confinement en vigueur depuis fin mars pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, avant l'annonce attendue ce week-end d'un assouplissement de certaines restrictions.

A l'heure où plusieurs pays européens ont commencé à relâcher un peu la pression, le Premier ministre Boris Johnson réunit ses principaux ministres après plus de six semaines de confinement, en vigueur depuis le 24 mars et déjà prolongé une fois jusqu'à jeudi.

Le virus est toujours à un niveau élevé

Mais pour l'annonce d'un déconfinement, il faudra attendre quelques jours de plus. Le chef du gouvernement, lui-même guéri de la maladie Covid-19, a d'ores et déjà indiqué qu'il dévoilerait dimanche sa stratégie pour la suite en s'adressant directement aux Britanniques. Il a laissé entendre mercredi devant les députés que certaines restrictions pourraient être assouplies dès lundi, tout en répétant qu'il voulait à tout prix éviter une deuxième vague de l'épidémie.

"Le virus est toujours à un niveau élevé. Nous pensons avoir passé le pic mais nous devons veiller à ne pas créer une situation où nous aurions un deuxième pic fort et très rapide", a expliqué le ministre chargé de l'Irlande du Nord, Brandon Lewis, jeudi sur la BBC. "Nous examinerons comment aller de l'avant de manière à donner la priorité à la santé des gens", a-t-il ajouté, exhortant la population à rester chez elle durant le long week-end férié, malgré le beau temps.


►►► À lire aussi : Notre dossier sur le coronavirus


La maladie Covid-19 a tué plus de 30.000 personnes au Royaume-Uni, deuxième pays au monde le plus endeuillé derrière les Etats-Unis. Ce chiffre dépassait déjà fin avril les 32.000, si l'on y ajoute les décès dont la maladie Covid-19 est la cause probable mais pas confirmée par un test.

Selon les médias britanniques, les Britanniques pourront bientôt faire de l'exercice physique de manière illimitée à l'extérieur, faire des pique-niques ou même prendre des bains de soleil dans les parcs, à condition de respecter une distance de sécurité de deux mètres entre les personnes.

Lourdes critiques

La population n'est actuellement autorisée à sortir que pour faire des courses, se faire soigner ou faire de l'exercice une fois par jour. Les conséquences économiques et sociales du confinement sont considérables, la Banque d'Angleterre prévoyant une chute historique de 14% du Produit intérieur brut cette année au Royaume-Uni.

Le gouvernement est par ailleurs critiqué pour avoir manqué plusieurs jours de suite son objectif de procéder à plus de 100.000 dépistages quotidiens, un dépistage massif censé accompagner sa stratégie de déconfinement parallèlement à une application de traçage des contacts développées par les services de santé nationaux.

Sujet du journal télévisé sur le record de décès au Royaume-Uni (05 mai)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK