Coronavirus : le Remdesivir et trois autres antiviraux inefficaces contre la mortalité selon une l'étude Solidarity de l'OMS

Coronavirus : L'étude Solidarity de l'OMS montre l'inefficacité de 4 antiviraux dont le Remdesivir contre la mortalité
Coronavirus : L'étude Solidarity de l'OMS montre l'inefficacité de 4 antiviraux dont le Remdesivir contre la mortalité - © digicomphoto - Getty Images/iStockphoto

C’était une étude très attendue, baptisée "Solidarity". En février 2020, l’OMS a recommandé d’évaluer les traitements existants utilisés pour le COVID-19. Voici les résultats de cet essai clinique géant.

L’OMS a comparé l’efficacité de quatre médicaments antiviraux sur la mortalité de patients COVID-19 hospitalisés : le Remdesivir, l'Hydroxychloroquine, le Lopinavir (combiné avec Ritonavir) et l’Interferon. Il s’agit d’une étude randomisée, où chaque groupe de patients traités a été comparé à un groupe-contrôle. 

Conclusion : tant le Remdesivir, que l’Hydroxychloroquine, le Lopinavir ou l’Interferon n’ont que peu ou pas d’effet sur les patients COVID-19 hospitalisés, tant en ce qui concerne la mortalité générale, que l’admission, la mise sous respirateur, ou la durée du séjour à l’hôpital.

Dans 405 hôpitaux, dans 30 pays différents, 11.266 patients adultes ont été enrôlés dans cette étude : 2750 ont reçu du Remdesivir, 954, de l’Hydroxhychloroquine, 1411, du Lopinavir, 651, de l’Interferon ainsi que du Lopinavir, 1412, uniquement de l’Interferon, et 4088, aucun médicament des groupes étudiés. Aucun placebo n’a été utilisé. 1253 morts ont été rapportés, et aucun des antiviraux n’a réduit la mortalité de façon significative.Enregistrer

Revirement pour le Remdesivir

Certaines informations étaient déjà connues : l’inefficacité de l’Hydroxychloroquine et du Lopinavir à hautes doses. L’essai clinique britannique Recovery l’avait déjà communiqué. Ce qui est nouveau, c’est l’inefficacité du Remdesivir pour les patients COVID. En effet, le 8 octobre dernier, le New England Journal of Medecine publiait les conclusions de l’étude clinique ACT1, qui concluait, au contraire, que le Remdesivir était supérieur au placebo, en ce qui concerne le raccourcissement du délai de récupération chez les adultes hospitalisés avec Covid-19 et présentant des signes d’infection des voies respiratoires inférieures. Il y avait une différence de 5 jours entre les patients sous Remdesivir et ceux sous placebo.

A l’époque, le traitement actuel par la dexaméthasone n’était pas encore utilisé. On sait aujourd’hui et depuis le mois de juillet, qu’il est le seul médicament dont on a une efficacité prouvée, tant sur la mortalité, que la durée de l’hospitalisation et l’évolution vers une intubation.

Pas de changement au traitement belge

En Belgique, l’essai clinique Solidarity ne change rien aux guidelines pratiquées dans les hôpitaux : la dexaméthasone, un corticoïde, est la molécule utilisée pour les patients COVID sous oxygène, avec parfois l’adjonction de Remdesivir, pour les traitements courts.

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK