Coronavirus : le festival Paradise City aura bien lieu cette année, contrairement au Pukkelpop

Le festival de musique Paradise City se tiendra bien cette année, ont confirmé les organisateurs vendredi, alors que l’édition 2021 du Pukkelpop a été annulée. L’événement rassemblera en moyenne 8000 visiteurs chaque jour au château de Ribaucourt à Perk, dans le Brabant flamand, du 13 au 15 août.

"Nous sommes tristes et de tout cœur avec l’équipe de Pukkelpop qui a dû annuler son festival", a déclaré l’un des organisateurs de Paradise City, Gilles De Decker.


►►► À lire aussi : L’édition 2021 du Pukkelpop annulée, suite aux incertitudes des mesures corona


"Notre petite taille nous permet de nous conformer aux nouvelles règles en vigueur. Nous sommes évidemment conscients de notre responsabilité en tant qu’organisateur d’événements. Nous prendrons donc de nombreuses mesures pour assurer la sécurité de tous les festivaliers et festivalières."

Les masques et le maintien d’une distance de sécurité seront notamment obligatoires. Les festivaliers devront également présenter un pass sanitaire attestant soit de leur vaccination, d’un test PCR négatif de moins de 48 heures, d’un test rapide antigénique négatif de moins de 24 heures ou d’un certificat de guérison.

Tests rapides

Le festival mettra également à disposition des tests rapides à l’entrée de l’événement. Les organisateurs souhaitent ainsi donner un maximum d’options aux visiteurs, mais recommandent tout de même de se faire tester à l’avance pour éviter une attente trop longue.

"Une condition importante pour que le festival puisse continuer est que tout le monde ait la possibilité de venir à Paradise City, qu’il ou elle soit complètement vacciné ou non", insiste Gilles De Decker.

 

Sur le même sujet:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK