Coronavirus : l’Allemagne va donner "jusqu’à 30 millions de doses" à Covax d’ici à fin 2021

L’Allemagne va donner d’ici à la fin 2021 "jusqu’à 30 millions de doses" au programme Covax, le mécanisme mondial de fourniture de vaccins aux pays pauvres, a annoncé vendredi la chancelière Angela Merkel.

"Du côté allemand, nous sommes prêts à donner 30 millions de doses aux pays les plus pauvres, aux pays en développement, d’ici la fin de l’année, à condition bien sûr que les vaccins que nous avons commandés arrivent effectivement", a expliqué Angela Merkel au cours d’une conférence de presse dans le cadre du Sommet mondial de la Santé du G20 à Rome.

Jusqu’à présent, 125 pays ont reçu 70 millions de doses. Mais nous savons que l’argent ne fait pas tout, le vaccin doit aussi être disponible

"Jusqu’à présent, 125 pays ont reçu 70 millions de doses. Mais nous savons que l’argent ne fait pas tout, le vaccin doit aussi être disponible", a prévenu Angela Merkel.


►►► A lire aussi : plus d’informations sur le coronavirus


Cette annonce fait suite à celle, plus tôt dans la journée, du président français Emmanuel Macron dont le pays va livrer d’ici à la fin de l’année "au moins 30 millions de doses" au mécanisme Covax. À eux deux, l’Allemagne et la France vont donc fournir la plus grande partie des quelque 100 millions de doses de vaccin contre le Covid-19 promises pour cette année par les membres de l’UE aux nations les plus pauvres.


►►► A lire aussi : Le patron de l’OMS appelle à ne pas vacciner les enfants pour donner les doses à Covax et aux pays défavorisés


Actuellement, un tiers des habitants des pays les plus riches ont déjà reçu au moins une première dose contre 0,2% dans les pays pauvres, selon Covax. L’OMS a donc appelé les États riches à faire passer la solidarité internationale avant la vaccination des enfants et des adolescents. Car d’ici à la fin mai, 140 millions de doses manqueront à Covax et encore 50 millions en juin par rapport aux volumes initialement prévus pour vacciner 20% de la population des pays pauvres.

Jusqu’ici, les Etats-Unis ont annoncé vouloir donner à Covax 80 millions de doses, dont 60 millions d’AstraZeneca.

Quid des laboratoires ?

Invités à ce sommet sur la santé co-organisé par la présidence italienne du G20 et la Commission européenne, les laboratoires Pfizer/BioNTech, Moderna et Johnson & Johnson ont quant à eux promis de fournir à prix coûtant ou réduit 3,5 milliards de doses aux nations les plus pauvres en 2021 et 2022, dont 1,3 milliard cette année.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK