Coronavirus : fermeture des bars à 23h dans toute la Belgique dès ce vendredi, les tables limitées à quatre personnes

Le gouvernement De Croo, en place depuis moins d’une semaine, prend le pas face au coronavirus. Suite à la conférence de presse du comité de concertation, une adaptation des mesures intervient dès ce vendredi.

La fermeture des bars, cafés, cafétérias et les autres établissements où on sert des boissons, est fixé à 23 heures maximum. Cette mesure entre en vigueur dès ce vendredi 9 octobre, et ce pour une durée d’un mois. La situation sera à nouveau analysée par le comité de concertation peu avant la fin de ce délai.

De plus, en corrélation avec cette restriction des contacts de quatre personnes à la fois, les personnes ne pourront plus se retrouver qu’à quatre maximum autour d’une table dans les bars et les autres endroits "où l’on sert des boissons". Une exception rassurante pour certaines familles : lorsque plus de quatre personnes vivent sous le même toit, elles pourront toujours se retrouver à la même table dans un établissement Horeca.


►► A lire aussi : Coronavirus : les contacts "rapprochés" limités à trois personnes, quatre invités chez vous et quatre personnes à table


"Rien ne change pour les restaurants" a précisé le ministre de la Santé. C’est à dire que les règles actuellement en vigueur sont maintenues pour ce type d’établissement.

Par ailleurs, le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke a insisté pour que les mesures en vigueur dans l’Horeca, comme le port du masque lors des déplacements à l’intérieur des établissements, continuent à être respectées scrupuleusement.

Une décision en réponse à la situation sanitaire

Cette mesure visant la fermeture des bars à 23 heures maximum est déjà en application à Bruxelles depuis le 28 septembre. Une décision prise en urgence par les bourgmestres suite à un taux de positivité proche de 10%.

Cependant, le taux de contamination et d’hospitalisations ne cesse d’augmenter comme détaillé tous les deux jours dans la conférence de presse du centre interfédéral, ce qui a poussé le Comité de concertation à généraliser cette mesure à l’ensemble du pays.


►► A lire aussi : L’évolution en temps réel de l’épidémie de coronavirus en Belgique en chiffres et graphiques


"Dans certains hôpitaux, la situation est vraiment critique", a débuté le nouveau Premier ministre Alexander De Croo. Le virus touche à nouveau un nombre grandissant de personnes dans notre pays.

Dans sa première conférence de presse en tant que Premier, il a n’a pas hésité à prévenir : "Je sais que beaucoup d’entre nous en ont assez, que les mesures sont très difficiles, mais si ces mesures ne sont pas respectées : d’autres encore plus strictes seront annoncées". Un point de vue partagé par le ministre de la Santé, Franck Vandenbroucke lors des annonces faites durant cette conférence de presse du comité de concertation.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK