Coronavirus en Grèce : Thessalonique passe en "zone rouge"

Coronavirus en Grèce : nouvelles mesures, Thessalonique passe en "zone rouge"
Coronavirus en Grèce : nouvelles mesures, Thessalonique passe en "zone rouge" - © SAKIS MITROLIDIS - AFP

Thessalonique, deuxième ville de Grèce (nord), est passée jeudi en "zone "rouge" a indiqué le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis qui doit annoncer vendredi des mesures "extraordinaires" d'une durée d'un mois pour parer à la seconde vague du Covid-19.

Outre Thessalonique, comptant près d'un million d'habitants, la ville de Larissa, chef-lieu de la préfecture de la Théssalie dans le centre du pays, ainsi que le département de Rhodopes dans le nord-est, sont sur la liste des "zones rouge", a indiqué le Premier ministre lors d'une réunion de son cabinet ministériel, retransmise par des médias.

"Dès aujourd'hui des décisions extraordinaires doivent être appliquées dans les zones rouges, à Thessalonique, Larissa et dans le Rhodopes, ce qui signifie la suspension de la majorité des fonctionnements mais non pas le commerce de détail et les écoles", a souligné le Premier ministre.

Notre système de santé subit une pression plus importante que jamais

"Nous faisons face à une seconde vague plus forte que celle du printemps, notre système de santé subit une pression plus importante que jamais", a-t-il ajouté.

Tout en excluant un confinement général comme celui imposé durant six semaines en printemps, Kyriakos Mitsotakis a indiqué que "demain (vendredi), il annoncera un plan d'action d'un mois (...) pour prévenir le pire".

Depuis le début de la semaine, le nombre d'infections quotidiennes en Grèce a presque doublé, passant de 790 dimanche à 1.547 mercredi.

Le pays resserre la vis

Face à la recrudescence de l'épidémie, la Grèce avait instauré il y a une semaine un couvre-feu entre 22H30 GMT et 03H00 GMT pour deux semaines à Athènes et Thessalonique, les deux principales villes du pays touchées particulièrement par le nouveau coronavirus et rassemblant presque la moitié de l'ensemble de la population du pays (10,9 millions de personnes).

Toujours moins touché que ces partenaires européens, comptant au total 34.299 cas depuis l'apparition de l'épidémie fin février, le pays déplore 603 morts. Plus d'une centaine de personnes sont actuellement en réanimation, leur âge moyen étant 65 ans, selon les services sanitaires.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK