Coronavirus en Grande-Bretagne : trafic ferroviaire réduit à cause de l’épidémie de cas contact

Les compagnies ferroviaires britanniques vont adapter leurs services à la pénurie de personnel disponible en raison des obligations de quarantaine de plus en plus fréquentes, indique vendredi la BBC.

"Pingdemie"

En une semaine, plus de 600.000 personnes au Royaume-Uni ont reçu via une application officielle un appel à se mettre en quarantaine à domicile pour 10 jours. Elles sont considérées comme ayant été en contact avec une personne testée positive au coronavirus et ont donc été "pinguées", ce qui signifie qu’elles ont reçu une notification en ce sens sur leur téléphone.


►►► À lire aussi : Epidémie de cas contacts au Royaume-Uni : l’approvisionnement des supermarchés devient compliqué


De nombreux secteurs sont désormais confrontés à une pénurie de personnel, tant les supermarchés que les stations-service et, désormais, le rail.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK