Coronavirus en Belgique : les soignants qui ont des symptômes mais pas de fièvre peuvent continuer à travailler

Le personnel soignant qui présente des symptômes faibles liés au coronavirus mais pas de fièvre est autorisé à travailler.
Le personnel soignant qui présente des symptômes faibles liés au coronavirus mais pas de fièvre est autorisé à travailler. - © shapecharge - Getty Images

Le personnel soignant qui présente des symptômes faibles liés au coronavirus mais pas de fièvre est autorisé à travailler. Il doit alors se protéger grâce à un masque chirurgical et en observant une bonne hygiène des mains, ressort-il de la dernière procédure édictée par l’institut de santé publique Sciensano.

"Si le patient est un professionnel de santé appartenant aux groupes suivants : médecins, infirmiers, personnel dans une maison de repos en contact avec les résidents et paramédicaux en contact avec des personnes à risque (comme les ambulanciers, kiné respi…), le travail est autorisé en portant un masque chirurgical et observant les mesures d’hygiène des mains si le patient présente des symptômes faibles sans fièvre", détaille Sciensano.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


"Cette décision a été prise pour éviter une pénurie de personnel", a justifié mardi l’institut.

Par contre, en cas de fièvre, le soignant est isolé à domicile en attendant le résultat de son dépistage. Si l’infection au Covid-19 est confirmée, le patient est tenu de rester chez lui pendant au minimum sept jours, jusqu’à la disparition des symptômes, poursuit la procédure.

En outre, la décision d’un écartement préventif du personnel de santé et des femmes enceintes (qui, pour leur part, ne sont plus considérées comme un groupe à risque) à un poste adapté est de la responsabilité du médecin de travail, ajoute Sciensano. "Pour le personnel appartenant à un groupe à risque de Covid-19 sévère, la décision doit être prise au cas par cas, de préférence en concertation avec le médecin traitant", conclut-il.

4% des contaminations confirmées concernent le personnel soignant

Ce mardi matin, nous avons par ailleurs appris que que quelque 4% des contaminations confirmées au coronavirus en Belgique concernent des personnes qui travaillent dans le secteur des soins de santé, ont indiqué les autorités sanitaires lors de leur bilan quotidien. Sur 4.269 contaminations avérées, on trouve donc environ 170 travailleurs des soins de santé.

À noter que les données sur les infections ne portent que sur les cas analysés, elles ne reflètent dès lors pas le nombre exact de personnes contaminées en Belgique. "Le personnel soignant est très exposé au virus. Un certain nombre d'infirmiers et de médecins ont été infectés ou écartés. C'est un élément que nous continuons à suivre", ont déclaré le SPF Santé et le Centre de crise mardi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
JT 19h30
en direct

La Une

JT 19h30