Coronavirus en Belgique : les opticiens et audiciens considérés comme commerces essentiels

Coronavirus en Belgique: les opticiens et audiciens considérés comme commerces essentiels
Coronavirus en Belgique: les opticiens et audiciens considérés comme commerces essentiels - © Tous droits réservés

Les opticiens et audiciens peuvent rester ouverts pendant la fermeture des commerces "non essentiels" en vigueur depuis ce lundi, a confirmé le SPF Economie, après avoir signalé dans un premier temps qu’ils ne pourraient recevoir des clients que pour des urgences.

"Étant donné qu’ils offrent des dispositifs médicaux, ces professions sont autorisées à exercer", écrivent les autorités dans la "foire aux questions" du site web info-coronavirus.be. "Il s’agit de montures de lunettes, de verres avec prescription, de lentilles de contact et de solutions pour lentilles de contact", explique Viviane De Vries, de l’Association professionnelle des opticiens et optométristes (APOOB).


►►► À lire aussi : Reconfinement en Belgique : voici la liste des commerces qui pourront rester ouverts


Il n’est pas possible d’acheter des lunettes de soleil

Les lunettes de soleil ne font par contre pas partie des dispositifs médicaux, à moins qu’elles soient prescrites, explique-t-elle. Les opticiens ne peuvent donc en principe plus les vendre, mais elles peuvent être commandées et livrées ou retirées en magasin. Mme De Vries souligne la difficulté d’obtenir les informations exactes pendant le week-end. L’APOOB et la Fédération belge des optométristes n’ont finalement communiqué avec le secteur que dimanche soir.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK