Coronavirus en Belgique : les commerces non essentiels rouvriront leurs portes dès ce mardi, sous quelles modalités ?

L’arrêté ministériel reprenant les nouvelles mesures de lutte contre le coronavirus a été publié dimanche au Moniteur belge. Ces mesures prendront effet ce mardi 1 décembre et resteront d’application jusqu’au 15 janvier 2021.

Elles prévoient notamment la réouverture des commerces non-essentiels, des musées et des piscines. Le comité de concertation avait également décidé, vendredi dernier, que les règles concernant les contacts sociaux restaient d’application pour les fêtes de fin d’année. Seules les personnes isolées pourront élargir leur bulle sociale et voir leurs deux contacts rapprochés en même temps chez elles, soit le 24, soit le 25 décembre.

Pour les rassemblements à l’extérieur, la règle des quatre personnes qu’un citoyen peut voir dans le respect des mesures de distanciation reste applicable. La vente et le lancement de feux d’artifice ont, par ailleurs, été interdits.

Du shopping autrement

Alors qu’en France les commerces non essentiels rouvraient ce week-end, les autorités belges avaient décidé d’attendre jusqu’à mardi mettre en application la réouverture. Résultat : de nombreux Belges se sont rendus dans des villes des pays voisins, comme à Lille ou encore à Maastricht.

Dès ce mardi les commerces non essentiels vont pouvoir rouvrir mais cela nécessite la mise en place de protocoles sanitaires stricts.

Dans les centres commerciaux :

  • Un visiteur est autorisé par 10 m2 ;
  • Le centre commercial met à disposition du personnel et des visiteurs les produits nécessaires à l’hygiène des mains à l’entrée et à la sortie
  • Le centre commercial facilite le maintien d’une distance de 1,5 mètre par des marquages au sol et/ou des signalisations ;
  • Les visiteurs se déplacent seul, à l’exception des adultes qui peuvent accompagner les mineurs du même ménage ou les personnes ayant besoin d’une assistance.
  • Un contrôle d’accès adéquat est prévu.

Par ailleurs, qu’il s’agisse des rues commerçantes ou encore des centres commerciaux c’est aux autorités locales de s’assurer que la distance d’1m50 puisse être respectée.


►►► Lire aussi : Commerces, fêtes de fin d'année, loisirs… retrouvez l'essentiel des nouvelles mesures contre le coronavirus


Dans les marchés

Les marchés peuvent être autorisés par les autorités locales mais là encore certaines règles doivent être respectées.

  • La distance des 1m50 doit être respectée, par étal
  • Les marchands et leur personnel doivent porter un masque
  • Les autorités communales compétentes doivent mettre à disposition les produits nécessaires à l’hygiène des mains, aux entrées et sorties du marché.
  • Les marchands mettent à la disposition de leur personnel et de leurs clients les produits nécessaires à l’hygiène des mains ;
  • Les marchands ne peuvent proposer de la nourriture ou des boissons à la consommation sur place ; et il est interdit pour le consommateur d’en consommer.
  • Une organisation ou un système permettant de vérifier combien de clients sont présents sur le marché est mise en place ;
  • Un plan de circulation doit être mis en place
  • Les courses sont effectuées seul, et pendant une période de maximum 30 minutes. Sauf s’il s’agit pour un adulte d’accompagner un mineur.

Réouverture des commerces non essentiels: JT du 30/11/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK