Coronavirus en Belgique : le nombre de patients en soins intensifs enfin en baisse, mais 345 décès supplémentaires en 24 heures

Verrait-on enfin le bout du tunnel de la seconde vague de l'épidémie en Belgique? Un des chiffres qui restait à la hausse malgré la baisse des contaminations et des hospitalisations vient enfin de connaître sa première baisse depuis le 1er octobre: celui de l'occupation des lits en soins intensifs, dont le nombre est redescendu de 1474 à 1470 hier. Un chiffre qui baisse pour la première fois depuis le 1er octobre: il y avait à l'époque 156 patients, un nombre qui a donc augmenté de 800% en un mois.... Une baisse certes timide, et qui doit encore se confirmer dans les prochains jours, mais qui laisse entrevoir le plafond que le porte-parole interfédéral envisageait dans les prochains jours.

Un plafond qu'il serait urgent d'atteindre, d'une part car les services hospitaliers sont débordés, fatigués, au bord de la rupture, d'autre part car une part importante de ces cas graves se soldent par le décès de ces patients. 345 nouveaux décès ont ainsi été enregistrés en 24 heures, un record depuis le début de l'épidémie, même si ce chiffre est influencé par les conditions administratives de transmission des rapports.

Une fois reventilés par date de la mort, on s'aperçoit toutefois qu'on a atteint un nouveau pic le 6 novembre avec 208 décès ce jour-là. Mais il est fort possible que ce pic soit encore dépassé, puisqu'on enregistre déjà 195 décès le 8 novembre alors que ces chiffres sont encore incomplets. Ces chiffres continuent donc à monter: plus lentement, il est vrai, mais ils montent toujours. En moyenne, 190 personnes sont ainsi décédées chaque jour à cause d’une infection au coronavirus, soit une hausse de 35% par rapport à la semaine précédente. Le Covid-19 a déjà causé la mort de 13.561 personnes en Belgique, dont près de 4000 lors de la seconde vague. 

Admissions toujours en baisse

Heureusement, le nombre d’admissions à l’hôpital pour cause de Covid-19 continue de diminuer en Belgique, même si on enregistre encore 609 admissions ce mardi 10 novembre. Mais il y a une semaine, c'était 876. On est donc sur la bonne voie, mais la baisse reste largement insuffisante pour revenir à un fonctionnement normal de nos structures hospitalières: sans la création en urgence de places supplémentaires, il manquerait tout bonnement de lits pour accueillir les patients Covid et les autres...

La moyenne des admissions s’établit désormais à 535,9, entre le 1er novembre octobre et le 7 novembre, soit une baisse de 23% selon le bilan provisoire de l’Institut de santé publique Sciensano publié mercredi. Le nombre de personnes guéries montant lui à 708, le nombre de personnes hospitalisées s’élève désormais  à 7058 contre 7221 la veille. Ce nombre connaît des hausses et des baisses ces jours-ci, mais semble en tout cas en stabilisation, et ne plus devoir dépasser le pic de 7489 atteint le 3 novembre.

Le nombre moyen d’infections au coronavirus continue lui de baisser: il est repassé sous la barre des 8000 par jour, avec une moyenne de 7834 cas de Covid-19 détectés quotidiennement, une baisse de 46 % en une semaine. Mais il faut rappeler qu'avec l'abandon du test pour les asymptomatiques, le nombre de tests a lui baissé de 38% pendant la même période. 


►►► À lire aussi : L’évolution en temps réel de l’épidémie de coronavirus en Belgique en chiffres et graphiques


 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK