Coronavirus en Belgique : la N-VA met en garde les autres partis sur les pouvoirs spéciaux suite à l'avis du Conseil d'Etat

Coronavirus en Belgique : la N-VA met en garde les autres partis sur les pouvoirs spéciaux suite à l’avis du Conseil d’Etat
Coronavirus en Belgique : la N-VA met en garde les autres partis sur les pouvoirs spéciaux suite à l’avis du Conseil d’Etat - © DIRK WAEM - BELGA

La N-VA souhaite que la Chambre prenne au sérieux l’avis rendu mercredi soir par le Conseil d’Etat à propos des pouvoirs spéciaux. S’ils ne souhaitent pas ralentir les travaux, les nationalistes flamands veulent toutefois éviter qu’un texte imparfait ne crée des problèmes par la suite.

La N-VA est l’un des dix partis signataires de la proposition de loi accordant au gouvernement des pouvoirs spéciaux pour faire face à la pandémie du covid-19.


►►► À lire aussi : Coronavirus en Belgique : le Conseil d’Etat préconise d’adapter des articles de la loi de pouvoirs spéciaux


Le Conseil d’Etat a formulé dans un avis rendu en urgence plusieurs remarques de fond sur le texte. Il préconise de revoir certaines dispositions, voire de les supprimer, et insiste sur l’importance de préciser des notions utilisées dans la proposition, comme l’atteinte au pouvoir d’achat des familles, la capacité logistique et d’accueil pour faire face à la maladie, etc.

"Les critiques du Conseil d’Etat sont très sérieuses sur certains points. Il s’agit d’une délégation de pouvoirs au gouvernement, par laquelle le parlement est mis de facto hors jeu. Il va de soi que nous devons faire preuve de la plus grande prudence", a expliqué le député Joy Donné.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK