Coronavirus : des Anversois du secteur horeca en justice pour contrer la fermeture obligatoire

Coronavirus : des Anversois du secteur horeca en justice pour contrer la fermeture obligatoire
Coronavirus : des Anversois du secteur horeca en justice pour contrer la fermeture obligatoire - © Tous droits réservés

Un groupe de propriétaires d'établissements horeca à Anvers va porter la fermeture du secteur devant le Conseil d'État ainsi qu'au tribunal civil. Les plaignants justifient que même les sociétés les plus saines ne survivront pas si la fermeture se poursuit. Ils ajoutent que l'horeca n'est en aucun cas la principale source de contamination par le coronavirus.

Au Conseil d'État, les professionnels mettront en doute l'arrêté ministériel du 18 octobre ordonnant la fermeture du secteur au niveau national.


►►► À lire aussi : Fermeture de l'horeca : le secteur n'en peut plus et réagit


Quant à la procédure civile, ils tenteront une procédure en référé pour "violation constitutionnelle du droit à la libre entreprise".

"Nous reconnaissons la problématique de la pandémie et la prenons au sérieux, que ce soit bien clair", a déclaré l'un des membres du groupe Wim Van der Borght. "Mais en fermant l'horeca, le gouvernement ne résoudra pas les problèmes. Les gens vont maintenant se réunir à la maison pour se voir et manger ensemble, dans des conditions moins organisées. Et ce, alors que les restaurants ont jusqu'à présent appliqué le protocole de mesures coronavirus propres à l'horeca et n'ont causé aucune voire peu d'infections". 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK