Coronavirus: ces représentants politiques qui se confinent ou se retirent, on a peut-être "sous-estimé" le danger

Le patron de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus a appelé la planète à se "rassembler" contre cet "ennemi commun, un ennemi de l'humanité". Après avoir peut-être tous "sous-estimé" le danger, de l'aveu de la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, les dirigeants multiplient les déclarations tonitruantes pour afficher leur prise de conscience. Et parmi eux, certains, touchés par le virus, épuisés ou désireux de se protéger, se confinent comme le reste de la population.

5 images
Maggie de Block sur Twitter annonçait qu'elle va désormais réaliser ses interviews et interventions de manière virtuelle. © RTBF - 19 mars 2020.

En Belgique, Maggie De Block réduit les contacts physiques

La ministre fédérale de la Santé publique, Maggie De Block (Open Vld), ne donnera plus d'interviews que par voie numérique afin de réduire le nombre de ses contacts physiques, a-t-elle annoncé jeudi dans un message vidéo sur Twitter. La ministre explique être très sollicitée par les médias dans le cadre de la crise sanitaire du coronavirus. Ces contacts avec la presse ne sont pas raisonnables en cette période "cruciale" dans la lutte contre le virus, expose-t-elle. La ministre invite chacun à prendre autant que possible ses distances. "Si nous faisons tous de notre mieux, nous gagnerons le combat contre le coronavirus", commente-t-elle."

5 images
Le négociateur en chef de l'Union européenne pour l'accord de Brexit, Michel Barnier (à droite), et le conseiller pour l'Europe du Premier ministre britannique, David Frost, posent pour une photo au début du premier cycle de négociations commerciales post © AFP - 2 mars 2020

Les négociateurs britannique et européen en isolement

David Frost, le négociateur britannique en charge des négociations avec l'UE pour les relations entre Londres et Bruxelles, se trouve en isolement après avoir développé des symptômes qui pourraient être liés au coronavirus.

La veille, jeudi 19 mars, son homologue européen Michel Barnier avait annoncé être lui-même porteur du virus SARS-CoV-2. "Je voudrais vous informer que j'ai été testé positif au #COVID19. Je vais bien et mon moral est bon. Je suis les instructions, tout comme mon équipe", écrit Michel Barnier. "Pour ceux qui sont déjà contaminés, et tous ceux qui sont isolés, nous surmonterons cela ensemble."

L'actuelle pandémie de coronavirus, qui n'épargne pas les institutions européennes, a déjà eu des conséquences pour les négociations qui doivent régler les relations entre l'UE et le Royaume-Uni à l'issue de la période de transition, qui se termine fin de l'année. Il y a une semaine, les négociateurs avaient ainsi annoncé que le deuxième cycle de discussions prévu cette semaine n'aurait pas lieu à Londres, comme programmé normalement, mais si possible via des moyens alternatifs comme les vidéoconférences. Ces perturbations tombent mal dans un programme déjà très serré, Londres refusant catégoriquement depuis le départ d'envisager une prolongation de la période de transition au-delà de décembre 2020.

5 images
La Secrétaire d'Etat à la Transition écologique, Brune Poirson, quitte le palais présidentiel de l'Elysée à Paris, après avoir assisté à une réunion hebdomadaire du cabinet. © AFP - 12 février 2020

En France, plusieurs ministres et députés contaminés

Le ministre de la Culture Franck Riester a été contaminé par le nouveau coronavirus, a indiqué le 9 mars lundi son cabinet, soulignant qu'il était "en forme" et à son domicile parisien. Franck Riester avait passé plusieurs jours la semaine précédente à l'Assemblée nationale où cinq cas ont été confirmés dans la même période.

Dans les jours qui ont suivis, le nombre de députés français contaminés a grimpé à 19.  

La secrétaire d'État à la Transition écologique Brune Poirson a également été contaminée, selon une annonce de l'AFP faite ce samedi 14 mars. Son cabinet a précisé qu'elle ne présentait "pas de signes inquiétants". Elle est également confinée à son domicile. 

Le maire de Nice, Christian Estrosi a lui aussi été contaminé avec sa compagne. 

5 images
Le Premier ministre Justin Trudeau embrasse sa femme Sophie Grégoire Trudeau au Palais des Congrès de Montréal lors de la soirée d'élection de l'équipe Justin Trudeau 2019 à Montréal, au Canada. © AFP - 21 octobre 2019

Au Canada, en Iran, en Pologne, En Espagne...

Sophie Grégoire Trudeau, la femme du Premier ministre canadien, a été testée jeudi positive au nouveau coronavirus et sera en quarantaine "pour une durée indéterminée", tandis que le chef du gouvernement restera à l'isolement pendant deux semaines, comme nous l'expliquions ce vendredi 13 mars

En Iran, plusieurs hauts responsables iraniens figurent parmi les personnes infectées par la pneumonie virale, dont Massoumeh Ebtékar, vice-présidente chargée des Femmes et de la Famille, ou encore le vice-ministre de la Santé, Iradj Harirchi. 

Le gouvernement polonais a été mis en quarantaine après un test positif ce lundi 16 mars au Covid-19 du ministre de l'Environnement

La ministre espagnole de l'Egalité, Irene Montero, a été testée positive au nouveau coronavirus ce 12 mars, a annoncé jeudi le gouvernement.  Son compagnon, le chef du parti de gauche radicale Podemos et vice-président du gouvernement Pablo Iglesias, est lui aussi "en quarantaine".

Aux Pays-Bas, le ministre des Soins médicaux a démissionné

Le ministre néerlandais des Soins médicaux Bruno Bruins a démissionné ce jeudi 19 mars après s'être évanoui la veille lors d'un débat au Parlement sur l'épidémie du nouveau coronavirusM. Bruins, dont le portefeuille comprend notamment la gestion de la pandémie de Covid-19, avait alors expliqué sur Twitter souffrir d'"épuisement" en raison de "semaines intensives", affirmant toutefois qu'il se sentait mieux et retournerait travailler. Le Premier ministre Mark Rutte a indiqué favoriser le développement d'une immunité collective aux Pays-Bas, excluant un confinement total de la population. Son gouvernement a ordonné la fermeture des écoles, bars et restaurants afin de contrôler la progression du coronavirus. Selon le dernier comptage des autorités, 2.460 cas de contamination au Covid-19 ont été détectés aux Pays-Bas, dont 76 décès. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK