Coronavirus au Portugal : le gouvernement entend vacciner les 12-17 ans d’ici la rentrée scolaire

Le Portugal, frappé de plein fouet par le très contagieux variant Delta, souhaite vacciner les 12-17 ans d’ici la prochaine rentrée scolaire, a indiqué mercredi le Premier ministre Antonio Costa.

"Il est temps d’élargir notre ambition et d’assurer aussi la protection des enfants et des jeunes", afin que "la nouvelle année scolaire puisse reprendre sans risque d’interruption", a déclaré Antonio Costa au Parlement.

570.000 jeunes

"Nous attendons une décision finale de la Direction générale de la Santé", a-t-il ajouté, précisant que tout était "prêt pour vacciner près de 570.000 jeunes" entre le 14 août et le 19 septembre.

Au Portugal, pays d’environ 10 millions d’habitants, quelque 6,3 millions de personnes ont déjà reçu une dose du vaccin et 4,3 millions sont complètement vaccinés.


►►► À lire aussi : Frank Vandenbroucke : "Le Portugal, l’Espagne, ce sont des pays où je n’irais pas si je ne suis pas vacciné complètement"


Le pays prévoit d’avoir "à la mi-août […] 73% de sa population adulte" totalement vaccinée et "82% avec une dose", a rappelé le Premier ministre socialiste.

Pour atteindre ces objectifs, le gouvernement souhaite notamment négocier avec la Commission européenne la livraison anticipée "d’une plus grande quantité de vaccins", a indiqué mercredi la ministre de la Santé Marta Temido.

Hausse des cas

Le variant Delta du coronavirus, devenu prédominant, a provoqué ces dernières semaines un rebond des contagions dans le pays, qui a enregistré 13 décès au cours des dernières 24 heures, soit le nombre le plus élevé depuis la mi-mars, selon le dernier bilan des autorités sanitaires.

Le pays a également recensé 4376 nouvelles contaminations, dont 1744 dans la région de Lisbonne. Il s’agit du nombre le plus élevé de nouvelles contaminations depuis début février, alors que le Portugal se trouvait strictement confiné.


►►► À lire aussi : toutes nos informations sur le coronavirus


Pour tenter de contenir ce variant d’abord identifié en Inde, le gouvernement a décidé d’introduire un couvre-feu nocturne, de 23h00 à 05h00, dans les municipalités avec le taux d’incidence le plus élevé.

Il a en outre décidé d’élargir l’usage du pass sanitaire pour les séjours dans les hôtels ou pour avoir accès à l’intérieur des restaurants le week-end dans les régions les plus touchées.

JT du 08/07/2021 - Espagne et Portugal en rouge : quelles sont les mesures quand on rentre ?

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK