AstraZeneca : "C'est un vaccin sûr et efficace", conclut l'Agence européenne des Médicaments

1 images
© AFP

Son avis était très attendu : l'Agence européenne des Médicaments (EMA en anglais) a consulté ses experts scientifiques des 27 pays européens à propos de la sécurité du vaccin AstraZeneca contre le coronavirus, suite à des occurrences de rares cas de thromboses dans certains pays européens, chez des adultes vaccinés.

Le PRAC, le Comité pour l'évaluation des risques en matière de pharmacovigilance de l'Agence, a rendu ses conclusions et estime que c'est un vaccin sûr et efficace. Il n'y a pas plus de caillots sanguins ni d'évènements thromboemboliques après la vaccination, que dans la moyenne générale de la population. Le nombre est même inférieur à celui observé dans la population générale. "Les bénéfices de ce vaccin sont supérieurs aux risques", a déclaré Emer Cooke, directrice de l'EMA.

Cependant, de très rares cas de caillots sanguins inhabituels, associés à de faibles taux de plaquettes sanguines, concernant presque tous des femmes de moins de 55 ans, doivent encore être investigués plus en profondeur et un lien avec le vaccin ne peut être exclu à ce stade, précise l'Agence.

Elle recommande d'ajouter une indication d'alerte sur la description à destination des professionnels. "Il faut que les personnes vaccinées soient informées", déclare l'Agence.  


►►► Vers le communiqué complet de l'Agence européenne du Médicament


L'Agence européenne donne des conseils aux personnes vaccinées

"Si vous présentez l'un des symptômes suivants après avoir reçu le vaccin Covid-19 AstraZeneca :

  • essoufflement,
  • douleur dans la poitrine ou l'estomac,
  • gonflement ou froideur d'un bras ou d'une jambe,
  • maux de tête sévères ou s'aggravant ou vision floue après la vaccination,
  • saignement persistant,
  • de multiples petites ecchymoses, des taches rougeâtres ou violacées, ou des cloques de sang sous la peau,

veuillez consulter rapidement un médecin et mentionner votre vaccination récente".

La campagne de vaccination continue en Belgique

Une douzaine de pays européens ont suspendu la vaccination par ce produit, par précaution, le temps d'une investigation. La Belgique n'en fait pas partie. Elle a maintenu la campagne de vaccination, estimant, comme l'agence européenne et l'OMS, qu'à ce stade, les bénéfices dépassaient toujours les risques.

Suite à l'annonce de l'Agence européenne, l'Italie, l'Allemagne et la France ont déjà annoncé qu'elles reprendront vendredi le programme de vaccination avec AstraZeneca. L'Espagne reprendra mercredi. La Norvège et la Suède ont elles annoncé qu'elles attendaient encore.

En Belgique, onze notifications de problèmes de coagulation sanguine ou de thromboses ont été reçues  à la suite de la vaccination avec le vaccin d'AstraZeneca. Deux cas font encore l'objet d'une enquête plus approfondie, a indiqué ce mercredi l'Agence fédérale des médicaments et des produits de santé (AFMPS). 

Sur les onze notifications, six sont classées comme des effets indésirables non graves et cinq comme des effets indésirables graves. Dans un des cas graves, il y a une lésion permanente mais les symptômes avaient déjà commencé avant la vaccination. Pour un autre cas, les antécédents médicaux pourraient expliquer l'événement.

Deux cas font encore l'objet d'une enquête approfondie.


A lire aussi :


L'Organisation mondiale de la Santé rendra ses conclusions ce vendredi. 
 
 
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK