À Middelkerke et à Liège, certains restaurateurs ouvrent leur terrasse ce 1er mai malgré l’interdiction

L’insurrection des terrasses a bien lieu ce 1er mai, de manière isolée mais elle a lieu. Beaucoup attendent en effet l'autorisation dans une semaine. Les terrasses pourront en effet ouvrir le 8 mai.

À la mer, c’est un bourgmestre qui fait un pied de nez aux autorités. Sur la digue de Middelkerke, 200 tables et 800 chaises sont installées. Comment la commune compte-t-elle contourner les règles ? Eh bien, c’est un petit tour de passe-passe signé par le bourgmestre Jean-Marie De Decker. Il avait déjà fait la même chose durant les vacances de Pâques, et il récidive pour ce week-end du 1er mai.

Assimilable à un banc public

"La commune a décidé de faire passer notre terrasse en domaine public, explique Jochen Van Parijs, un restaurateur de Middelkerke. Cela signifie que tout le monde peut utiliser la terrasse. Les clients qui prennent un plat à emporter dans une boulangerie, une boucherie ou chez nous peuvent y manger."


►►► Lire aussi : Réouverture des terrasses le 8 mai : les conditions sont remplies, selon le codeco


L’astuce, c’est de temporairement retirer le permis terrasse délivré à tous les bars, cafés et restaurants sur la digue, et d’en faire des biens publics temporaires. Comme dans un parc ou un square communal, finalement. Attention, il y a des règles quand même : les établissements ne sont pas autorisés à servir eux-mêmes les clients sur les tables.

Des bénévoles pour garder les distances

Pour le reste, Jean-Marie Dedecker, le bourgmestre de Middelkerke, assure qu’il ne sera pas question d’anarchie. Tout est mis en place pour respecter au maximum les règles sanitaires.

3 images
Middelkerke © Belga

"Nos bénévoles sont prêts, dit Jean-Marie De Decker, ils surveilleront si la distance est bien respectée entre les personnes, entre les tables". Et d’ajouter : "C’est du personnel communal qui se chargera de la désinfection des tables aussi souvent que possible." La décision ravit tout le monde, de l’HoReCa aux badauds. Mais elle devra passer l’épreuve de la météo : il fera maximum 9 degrés aujourd’hui avec du soleil à Middelkerke. Et demain, il pleut toute la journée !

À Liège, un "take-away" revisité

Autre rendez-vous pour les gastronomes rebelles en manque de terrasse: rue de la casquette en plein cœur de la cité ardente. Mais ici, pas de tables "tombées dans le domaine public". La gérante du café également présidente du collectif Wallonie Horeca, brave l'interdit en ouvrant le temps d'une heure ce midi mais espère pouvoir prolonger l'ouverture.

3 images
© Tous droits réservés
© RTBF

Elle a en effet demandé à ses clients de venir avec des plaids et des coussins pour se tenir chaud cette après-midi. Elle sert des cornets de pâtes, des boissons chaudes et des boissons froides à venir chercher au comptoir installé sur sa terrasse. Elle n'est pas la seule à participer à l'action à Liège. La police est passée deux fois ce matin mais sans sanctionner. Elle a fait de la prévention en rappelant les règles de distances sanitaires.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK