Pensionnés en précarité financière: quelles solutions ?

En Belgique, selon les statistiques officielles, plus de 400.000 pensionnés sur 2.400.000 vivent au seuil de pauvreté. Comment faire, avec seulement 1187 euros pour un isolé, pour se loger, se nourrir, se chauffer, se soigner ? Pour vivre tout simplement ? Certains appellent cela "survivre". "Questions à la Une" est allé à la rencontre de ces pensionnés qui, pour nouer les deux bouts, doivent imaginer des solutions : continuer à travailler, compter au centime près, ou même dormir dans la rue ou sur un divan. Parfois, certains se résignent à ne plus se soigner.

Le logement représente la dépense la plus importante dans le budget des Belges. Quand on vieillit, rien ne change. Ou peut-être que si… En fait, la facture peut même augmenter significativement quand les plus âgés, en perte d’autonomie, doivent se résoudre à aller en maison de repos. Une étude de Solidaris, la mutualité socialiste, évalue le prix moyen d’un séjour en maison de repos, à 1562 euros par mois. Ce qui est beaucoup trop pour un très grand nombre de pensionnés.

Par ailleurs, le prix de l’hébergement et des soins en maison de repos augmente sans cesse. Une étude réalisée par la Fédération des CPAS pour "Questions à la Une" révèle des chiffres surprenants : entre 2013 et 2018, cette hausse de prix, tous secteurs confondus, a été de plus de 26%. Les pensionnés qui y séjournent ont donc vu leur facture augmenter de plus d’un quart en 5 ans.

Pension des femmes

Parmi les retraités, les femmes sont clairement désavantagées par rapport aux hommes. Le Service Fédéral des Pensions a actualisé ses chiffres pour l’enquête : pour une carrière moyenne, la pension légale d’un salarié est de 1603 euros brut. Sa collègue féminine, elle, ne percevra que 1000 euros. Donc, près de 40% de moins qu’un homme.

Cette disparité est encore plus criante pour les indépendants : pour une carrière moyenne, la pension d’un indépendant est de 1087 euros brut. Une indépendante touchera seulement 331 euros, soit 3 fois moins qu’un homme.

Contrôles GRAPA

La GRAPA, est une allocation sociale, un revenu minimum accordé aux personnes âgées d’au moins 65 ans qui résident en Belgique. Elle leur permet d’atteindre un revenu d’1122 euros par mois pour un isolé.

Une nouvelle procédure de contrôle de résidence des allocataires a été mise en place au mois de juillet dernier, mais elle pose problème. De nombreuses voix se sont déjà élevées pour la critiquer. Et au-delà de cette levée de boucliers, nous avons mis à jour des dysfonctionnements.

Par ailleurs, quelle est la légitimité des facteurs pour effectuer ce type de contrôle ?

Pensionnés à l’étranger

Certains pensionnés s’expatrient aussi à l’étranger. Parmi eux, certains ont choisi de quitter la Belgique pour bénéficier d’un régime fiscal avantageux et un coût de la vie beaucoup plus bas. Nous sommes allés au Portugal pour vérifier.

Pour ce reportage, des personnes ont consulté le montant de leur pension à venir. Il se résume parfois à quelques centaines d’euros, voire quelques dizaines d’euros ! Des accidents de la vie sont parfois passés par là ou tout simplement une législation mal adaptée.

Comment vivre au seuil de pauvreté quand on est pensionné ? Avec quelles conséquences et quelles solutions ? "Questions à la une" pose la question : " La pension… c’est la belle vie ?"

Un reportage d' Olivier Corroenne et Santos Hevia.

 

Archives : Journal télévisé du 06/02/17

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK