La Semaine de l'Europe du 26 mai 2013

Mercredi, les 27 chefs d'Etat et de gouvernement se sont retrouvés à Bruxelles. Ils ont notamment évoqué la question énergétique.
Mercredi, les 27 chefs d'Etat et de gouvernement se sont retrouvés à Bruxelles. Ils ont notamment évoqué la question énergétique. - © Belga

Dans l'actualité, retour sur le sommet européen consacré à la lutte contre la fraude fiscale. Herman Van Rompuy, le président du Conseil européen, évoque les exigences du Luxembourg en la matière. Il est aussi question de l'énergie verte qui pourrait être mieux valorisée à l'échelle européenne. L’Union européenne réfléchit à une super grille de transport d'électricité. La carte postale nous emmène en République tchèque, pionnière du photovoltaïque.

Actualité de la semaine

Anne Blanpain revient sur les temps forts de l'actu européenne. Avec la réunion des 27 à Bruxelles, un sommet éclair d'une après midi seulement. Les thèmes abordés étaient essentiels, la lutte contre l'évasion et la fraude fiscales d'abord et puis l'énergie ensuite. Comme prévu, les 27 n'ont pas dégagé d’accord, sinon sur un agenda concernant la transparence fiscale.

L'invité : Herman Van Rompuy

Le gouvernement luxembourgeois a promis la levée du secret bancaire pour 2015. Il est également d’accord d’élargir le champ de la directive sur la fiscalité de l’épargne à d’autres produits comme les assurances-vie. Mais il conditionne tout cela à une réciprocité de certains paradis fiscaux comme la Suisse ou le Liechtenstein. Le président du conseil européen, Herman Van Rompuy, revient sur ces conditions de réciprocité demandées par certains pays. 

Reportage : L'énergie et son coût au cœur des préoccupations européennes

Mercredi, les 27 chefs d’État et de gouvernement se sont retrouvés à Bruxelles. Ils ont notamment évoqué la question énergétique. Comment faire baisser les prix élevés du gaz et de l'électricité ? La réponse vient en partie de la diversification des sources d'énergie. Cela passe notamment par les énergies renouvelables

En 2020, 20% de la production d'énergie en Europe sera renouvelable. C'est déjà un vieil engagement de l'Union européenne. Un objectif qui devrait même monter à 80% à l'horizon 2050. Mais pour y arriver, et pour faire baisser les coûts, il faut complètement changer la façon de penser la production et l'acheminement de l’énergie en Europe.

En Belgique, on a vu une montée en puissance de l'éolien ou de l'énergie solaire ces dernières années. Mais ces nouveaux modes de production électrique ne peuvent pas complétement s'épanouir sans une véritable interconnexion des réseaux énergétiques européens. Alors pour vraiment valoriser les vastes champs d'éoliennes qui voient le jour au large des côtes belges, mais aussi dans la mer Baltique, certains poussent à la création d'une super grille de transport d'électricité, un super réseau électrique, on appelle ça la "Supergrid", et pour beaucoup d'énergéticiens c'est la prochaine grande bataille qui va se jouer en Europe.

Pour mieux comprendre, Olivier Hanrion s'est rendu à Ostende où sont embarquées les gigantesques éoliennes qui sont en train d'être montées en mer.

La carte postale : La République tchèque va mettre un terme aux subventions dans le secteur du photovoltaïque

Dans toute l'Europe, l'engouement pour les énergies renouvelables semble en chute libre. La République tchèque devenue en quelques années très en pointe dans le domaine du photovoltaïque, va mettre un terme aux subventions à ce secteur. Il s'agit d'une réponse à des scandales de financement, mais aussi d'un choix politique. Reportage à Prague de Christine Dupré.

La Semaine de l'Europe, tous les dimanches à 8h30 sur La Première

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK