Elections européennes: les populistes et europhobes en tête des sondages

Matteo Salvini, en rassembleur de l'extrême-droite européenne
7 images
Matteo Salvini, en rassembleur de l'extrême-droite européenne - © AFP

Les européens sont appelés aux urnes entre jeudi et dimanche. Cette édition 2019 est marquée par une forte montée des populismes dans plusieurs pays d'Europe.

En France, aux Pays-Bas, en Italie, en Hongrie  et au Royaume-Uni, les partis populistes sont en tête des sondages.  

Nigel Farage: le Brexit comme moteur

 

Au Royaume-Uni, Nigel Farage surfe sur l'échec des négociations du Brexit: son parti est crédité de 37% des intentions de vote, selon un sondage YouGov publié ce mercredi.

Les Libéraux-démocrates (19%), le parti Travailliste (13%) et les Verts (12%) suivent le parti europhobe. 

Le parti conservateur de Theresa May finirait à la cinquième place (7%)...une énorme contre-performance pour la première ministre, empêtrée dans ses accords de Brexit. 

Les britanniques votent jeudi. 

Geert Wilders et son parti anti-européen

 

Aux Pays-Bas, le parti anti-européen de Geert Wilders (PVV) est en tête des sondages avec 18,1% d'intentions de vote, selon le dernier sondage de TNS NIPO.

Les libéraux du Premier ministre Mark Rutte (VDD) et les « Démocrates 66 » suivent avec respectivement 16,2% et 15,7% d'intentions de vote. 

Les néerlandais votent jeudi. 

Le Rassemblement national: nouveau nom, nouvelle notoriété?

 

Le Rassemblement national de Marine Le Pen passe en tête des intentions de vote: 23% des électeurs suivraient son programme. 

Le parti d'Emmanuel Macron, La République en marche, est stable à 22%; tout comme Les Républicains, en troisième place avec  13%.

La France insoumise  et Europe Ecologie-Les Verts sont au coude-à-coude à 8,5% et 8%. 

Enfin, le duo Place publique-Parti socialiste (PP-PS) n'obtiendrait que 5% des voix, la limite minimale pour obtenir des sièges à Strasbourg. 

Ce nouveau sondage a été publié aujourd'hui par BVA-Orange. 

Les français votent dimanche.

Italie, double avantage des populistes

Deux mouvements populistes ont pris la tête des sondages, selon le dernier sondage public remontant au 10 mai.

La Ligue de Matteo Salvini, avec son discours anti-migrants et anti-UE fait la course en tête, à 31,2%.

Le Mouvement 5 Etoiles de Luigi di Maio le suit à 22,6%.

Viennent ensuite le Parti démocrate (PD, centre gauche) à 20,9%, le parti Forza Italia de Silvio Berlusconi (9,7%) et le parti d'extrême droite Fratelli d'Italia (5%).

Les italiens votent dimanche.

Hongrie: pas de suspense

Le Premier ministre hongrois tire sa liste nationaliste (Fidesz)...créditée de  50 à 54% d'intentions de vote. 

Les autres partis, loin derrière, sont le parti d'extrême droite Jobbik et plusieurs partis de gauche.

Autriche: un effet Ibiza?

 

L'extrême droite accuse le coup, après « l'Ibizagate ». Le FPÖ perd 5 points et occupe la troisième place  avec 18% des suffrages.

Le grand gagnant de ce scandale, c'est le parti conservateur du premier ministre Sebastian Kurz (ÖVP): il gagne 9 points et atteint les 38%.

Les sociaux-démocrates (SPÖ) se maintiennent à la deuxième place avec 26%.

Ce sondage a été publié le 20 mai par l'institut Research Affairs.

Elections européennes : les Pays-Bas balancent entre amour et désamour pour l'Europe (14/05/2019)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK