Primaire de la droite française: Fillon loin devant Juppé, Sarkozy admet sa défaite

Fillon et Juppé sont en tête, selon les résultats provisoires.
4 images
Fillon et Juppé sont en tête, selon les résultats provisoires. - © Tous droits réservés

A cinq mois de la présidentielle, la droite française tenait ce dimanche le premier tour de sa primaire. Avec 3,7 millions de bulletins dépouillés, les résultats provisoires donnent François Fillon en tête avec 44,2% des voix. Il se situe loin devant Alain Juppé (28,4%) et Nicolas Sarkozy (20,7%).

Une vie avec moins de passion publique

Sur les 7 candidats, deux sont retenus pour le second tour dimanche prochain. Arrivant en troisième position, Nicolas Sarkozy a reconnu sa défaite. Lors d'un discours, l'ex-président a félicité Alain Juppé et François Fillon.  Il dit avoir pris acte de "la volonté des électeurs de choisir pour l'avenir d'autres responsables politiques". Et assure qu'il "est temps pour moi d'aborder une vie avec plus de passion privée et moins de passion publique."

Nathalie Kosciusko-Morizet arrive en quatrième position avec 2,6%. Elle est suivie par Bruno Le Maire (2,4%), Jean-Frédéric Poisson (1,4%) et Jean-François Copé (0.3%). 

Sarkozy soutient Fillon

Le second tour de cette primaire est prévu dimanche prochain. Trois des cinq candidats déçus ont déjà accordé leur soutien à l'un ou l'autre candidat. Nicolas Sarkozy annonce soutenir François Fillon parce que, justifie-t-il, celui-ci "me paraît avoir le mieux compris les défis (...) Je voterai donc pour lui au second tour de la primaire." 

Bruno Le Maire s'est lui aussi exprimé. Il "respecte" le choix de la majorité des Français et affirme qu'il votera pour François Fillon. De son côté, Nathalie Kosciusko-Morizet soutient Alain Juppé. 

Enjeu de taille

L'enjeu de ces primaires est de taille. Face à une gauche en miettes, le finaliste a de bonnes chances de remporter la présidentielle en 2017, a priori face à l'extrême droite, selon presque toutes les enquêtes d'opinion.

Il faut par ailleurs noter l'importante mobilisation suscitée par cette première primaire de droite. En tout, entre 3,9 à 4,3 millions de personnes auraient participé à la consultation.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK