Baromètre: si les Belges votaient, Macron serait Président

Les électeurs belges verraient bien Emmanuel Macron président
7 images
Les électeurs belges verraient bien Emmanuel Macron président - © ERIC FEFERBERG - AFP

Si vous étiez Français, pour qui voteriez-vous le 23 avril prochain, lors du premier tour des élections présidentielles françaises? La question n’est pas simple, encore moins quand on est un électeur belge. Selon notre baromètre, un belge deux ne sait pas pour qui il voterait, n’irait pas voter ou voterait blanc.

Pas simple donc! Pourtant, certains ont tout de même une petite idée sur la question. Résultats: on retrouve en Belgique des tendances similaires à la France: Emmanuel Macron et Marine Le Pen remporteraient le premier tour des élections, avec respectivement 26 et 25 points. Le jeu est très serré.

Derrière eux, le socialiste Benoit Hamon récolterait treize points, devant le candidat des Républicains François Fillon (douze points) et tout à gauche de l’échiquier politique Jean-Luc Mélenchon (huit points).

Le Pen en Flandre, Mélenchon à Bruxelles

Lorsque l’on décortique ces sondages région par région, quelques résultats surprennent. Si la Wallonie suit la tendance générale avec un duo Macron - Le Pen au deuxième tour, du côté de Bruxelles, c’est plutôt le grand écart. Ainsi, les électeurs bruxellois plébisciteraient toujours Emmanuel Macron, mais c’est le candidat d'extrême gauche Jean-Luc Mélenchon qui se retrouverait avec lui au deuxième tour de l’élection présidentielle.

L’autre surprise vient de Flandre, où la candidate Front National Marie Le Pen sortirait première des urnes, suivie alors du candidat "En Marche!" Emmanuel Macron.

Par contre, quelle que soit la région, une tendance générale se dégage tout de même. Le Républicains François Fillon perd des plumes partout, payant sans doute le prix de sa mise en examen et des nombreux scandales qui l'entourent.

Monsieur le Président

Reste à savoir qui serait finalement élu Président si les Belges votaient.

Dans un scénario avec Emmanuel Macron et Marine Le Pen au deuxième tour, les Belges ferait d’Emmanuel Macron leur président (avec 66 points contre 34 pour Marine Le Pen), et cela que l’électeur soit Flamand, Bruxellois ou Wallon.

D’ailleurs, quelle que soit la région et la combinaison de candidats envisagée au deuxième tour, jamais Marine Le Pen ne serait élue. Ce qui ne l’empêche pas d’obtenir des résultats que peu d’observateurs auraient osé imaginer un jour.

Ce sondage a été réalisé par internet entre le 16 et le 20 mars, auprès de 2898 électeurs des trois régions. Marge d'erreur de 3,2% en Wallonie, à Bruxelles et en Flandre.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir