Supporter de Trump, il fête la fin de l'Obamacare sans savoir qu'il en bénéficiait

Supporter de Trump, il fête la fin de l'Obamacare sans savoir qu'il en bénéficiait
4 images
Supporter de Trump, il fête la fin de l'Obamacare sans savoir qu'il en bénéficiait - © Tous droits réservés

Les élus républicains semblent concentrer toutes leurs forces vives dans une direction : supprimer le plus possible de traces de l’héritage de la présidence Obama.

Ainsi le Sénat, dominé par le GOP, s’est-il empressé d'avancer dans le démantèlement d’un des plus célèbres pans de cet héritage: une assurance-maladie se voulant accessible à tous, plus connue sous le nom d’Obamacare.

Sur Facebook, des supporters de Trump et autres électeurs républicains s’en sont réjoui.

Des millions d’Américains qui bénéficient du programme risquent cependant de se retrouver purement et simplement sans couverture médicale. Or le coût des soins de santé aux Etats-Unis est prohibitif par rapport à ce que nous connaissons en Belgique par exemple.

Une absence de couverture signifie donc pour l’écrasante majorité des personnes concernées la fin de l’accès aux soins de santé. Cela concerne forcément de très nombreux électeurs de Trump (qui a été très performant au sein des classes blanches pauvres) qui ont été convaincus par les arguments souvent fallacieux des opposants à l'Obamacare. En plus des arguments politiques des opposants au dispositif, de très nombreux mensonges ont en effet été utilisés pour discréditer ce programme.

Il n'avait pas compris...

Une discussion relayée par plusieurs journalistes de grands médias américains sur les réseaux sociaux s'avère amusante et éclairante à cet égard. Nous n'avons cependant pas pu en vérifier l'origine exacte, des précautions restent donc nécessaires à ce stade.

Cette discussion implique un supporter de Trump qui, visiblement convaincu par le discours anti-Obamacare, s’est réjoui sur Facebook. "Un pas de plus vers la réparation de cette erreur, et seulement deux petites semaines avant la fin du régime de Barry (Barack Obama, NDLR). 2017 a déjà l’air meilleur", commente cet internaute, dans un statut où il partage un direct du vote au Sénat.

Un de ses amis qui ne partage pas ses vues lui répond alors que ce n’est pas très sympathique de sa part de se réjouir de la sorte du malheur de ceux qui ont besoin du programme ACA (Affordable Care Act, la loi pour des soins de santé abordables, nom officiel de "l’Obamacare") pour s’assurer d’une couverture santé.

L’auteur du statut lui rétorque alors que, premièrement, il ne parle pas de l’ACA mais de l’Obamacare et qu’ensuite, lui-même a une assurance santé grâce à l’ACA. "Donc je ne suis définitivement pas le genre qui va mépriser les personnes qui ont besoin d’aide", précise-t-il. "Je dis juste que je suis content que cela arrive parce que Obamacare était un échec depuis le départ". Il s’en prend alors aux "gauchistes" qui ont pensé qu’ils pouvaient mettre sur pied une couverture santé. "On n’y a pas cru et ils n’ont pas réussi à le faire", poursuit-il.

Vous l'aurez compris à ce stade, l’auteur de ces lignes ne réalisait simplement pas que l’ACA, grâce auquel il bénéficiait d’une couverture santé, et l’Obamacare étaient la même chose.

Un autre ami le lui fait remarquer: "Attends, si tu bénéficies de l’Obamacare, putain pourquoi tu fêtes le dénouement de ce vote? Si les Républicains parviennent à leurs fins, tu perdras ton assurance".

"Je ne suis pas sur l’Obamacare, mon assurance santé est via l’ACA, c’est ce qu’ils ont dû inventer après que l’Obamacare s’écrase et brûle aussi mal qu’il a brûlé. Donc moi, ça va aller", répond alors l’auteur du statut qui ne réalise toujours pas qu’il a été berné par les discours anti-Obamacare alors qu’il en était lui-même un bénéficiaire.

C’EST LA MEME CHOSE, PUTAIN!

Réalisant la confusion, le premier intervenant lui envoie alors un mème insultant avant d’ajouter: "Non mais sérieusement, tu te fous de ma gueule ? C’EST LA MEME CHOSE, PUTAIN ! Obamacare est juste le nom stupide de l’ACA inventé par les Républicains pour faire en sorte que les électeurs crétins comme toi méprisent l’idée même de ce projet juste en entendant le nom. Et ça a marché, on dirait", lui lance-t-il, ajoutant une batterie d’émoticônes hilares.

Cet électeur de Trump ne sera pas le seul dans cette situation. Comme l'ont illustré plusieurs reportages, il y a de nombreux bénéficiaires de l'Obamacare qui ont tout de même voté pour le candidat républicain, malgré sa promesse d'en finir avec l'ACA. 

Retrouvez l'intégralité de cet échange sur Facebook en cliquant ici.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK