Primaires ou caucus: quelle différence ?

On parle des "primaires" en général, mais derrière ce terme se cachent plusieurs processus pour désigner le candidat démocrate et républicain dans chacun des 50 États américains.

  • Le caucus. Dans ce cas, des réunions de militants sont organisées simultanément dans tout l’État. Pour y participer, il faut être militant du parti (démocrate ou républicain) ou bien s’affilier à l’entrée. Pendant près de deux heures de débats, l’objectif est de désigner des délégués qui eux-mêmes désigneront le candidat à l’investiture lors de la convention en juillet.​

    • Les Républicains inscrivent le nom d’un délégué sur une feuille de papier.
    • Les Démocrates forment des groupes en fonction des candidats qu’ils soutiennent. Ces groupes lorsqu’ils obtiennent 15% des militants et sympathisants présents désignent alors des délégués.

Le caucus est appliqué dans les États suivants : Iowa, Wyoming, Nevada, Alaska, Colorado, Minnesota, Dakota du Sud, Idaho (Démocrates), Kansas, Nebraska (Démocrates), Washington (Démocrates), Maine, district de Columbia (Démocrates), Hawaï, Washington (Républicains).

  • Les primaires fermées. Le citoyen doit s’être inscrit comme démocrate ou républicain sur les listes électorales. C’est seulement à cette condition qu’ils peuvent voter respectivement à la primaire démocrate ou à la primaire républicaine.
  • Les primaires ouvertes. Le citoyen choisit le jour du scrutin à quelle primaire il souhaite participer (démocrate ou républicaine). Mais il ne peut participer qu’à une seule primaire.
    • Ce mode de désignation permet, par exemple, à un militant républicain de voter stratégiquement pour le plus mauvais candidat démocrate, du moins celui qui a le moins de chance d’emporter l’élection présidentielle.
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK