Donald Trump aime finalement bien la Belgique, cette "ville magnifique"

Présidentielle américaine - Trump n'en veut plus à la Belgique: il pense à nouveau que c'est une "ville magnifique"
Présidentielle américaine - Trump n'en veut plus à la Belgique: il pense à nouveau que c'est une "ville magnifique" - © Belga

"Belgium is a beautiful city" (la Belgique est une très belle ville), si l'on en croit les propos tenus mercredi à Atlanta par le candidat républicain Donald Trump.

"C'est une superbe ville, un très bel endroit avec de beaux bâtiments. J'y suis déjà allé, il y a bien des années", a-t-il dit lors d'une réunion de son parti qui se tenait dans la capitale de la Géorgie. L'Etat américain de Géorgie, pas la voisine de la Russie...

Ce n'est pas la première fois que Donald Trump évoque son passage à Bruxelles, la capitale belge, il y a bien longtemps. Il en avait parlé après les attentats du 22 mars, soulignant avec une certaine assurance, que "Bruxelles n'est plus la Bruxelles que nous avons connue il y a vingt ans, une des plus belles villes et une des villes les plus sûres du monde".

Hillary Clinton se moque

Non, Bruxelles était devenue un "trou de l'enfer" ("hellhole"), estimait-il alors en cette fin de mois de mars particulièrement sombre. Une fois revenu l'été, ou presque, Bruxelles, au travers de la Belgique, semble donc avoir un tant soit peu retrouvé grâce aux yeux du milliardaire qui visera la présidence des Etats-Unis en novembre.

Cependant, dans plusieurs tweets, mercredi soir, des internautes émettaient le voeu que Donald Trump ne se laissera pas emporter par ses confusions, géographiques dans le cas présent, et qu'il aura à coeur de reconnaître la Belgique en tant que pays, nation, et Bruxelles comme sa capitale. 

Sa future adversaire à la présidentielle, la démocrate Hillary Clinton, n'a pas résisté à la tentation d'une petite moquerie sur Twitter:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK