Les jeunes vont-ils voter pour Hillary Clinton ?

Les jeunes vont-ils voter pour Hillary Clinton ?
5 images
Les jeunes vont-ils voter pour Hillary Clinton ? - © Tous droits réservés

Aux Etats-Unis, beaucoup de jeunes se sont engagés en politique avec Bernie Sanders. Ces " Millenials " (18-35 ans) ont senti que leurs aspirations étaient enfin portées par un candidat, alors qu’ils s’étaient désintéressés de la politique jusqu’alors. Le phénomène était tel que pour la primaire démocrate que Bernie Sanders avait rassemblé plus de voix de Millenials qu’Hillary Clinton et Donald Trump réunis. Aujourd’hui, ils constituent un réservoir de voix important, surtout pour Hillary Clinton. Reportage à New-York et dans le Connecticut.

Vendredi, J-5 - Au QG de " Politic Reborn "

Ces derniers jours, les membres de l’association " Politic Reborn " ont peu dormi et se sont investis un maximum. Jusqu’aux élections, le quartier général de Michael Blecher à New-York a été en pleine ébullition. C’est ce jeune homme qui a lancé son association " Renouveler la politique ".

En effet, il a des idées progressistes, mais il est en total désaccord avec le parti démocrate et le système politique américain. " 9% seulement des gens ont voté aux primaires pour Hillary Clinton et Donald Trump en vue de la présidentielle. On ne peut pas continuer dans cette direction. "

Michael Blecher a même quitté son travail pour créer son organisation. Il veut perpétuer les idées de Bernie Sanders. Et il n’est pas le seul.

Samedi J-4 – Dans le Connecticut

Comme Michaël Blecher, des milliers d’autres jeunes Américains ont soif de changement. Le jeune homme a rendez-vous sur un parking avec d’autres supporters de Bernie Sanders dans le Connecticut, à Stamford. Ces Millenials sont loin d’apprécier Hillary Clinton, et les blagues fusent : " Si elle doit tuer des gens pour devenir présidente, elle le fera. ", " C’est un vampire. "

C’est certain, ces jeunes n’ont pas fait campagne pour Hillary Clinton. Ce weekend, ils se sont plutôt donnés rendez-vous pour partir en voiture en dehors de New-York et soutenir d’autres candidats démocrates qui se présentent au Congrès. Car ce 8 novembre, les Américains votent aussi pour renouveller une partie de la Chambre des représentants et du Sénat. Et c’est là que ces jeunes veulent agir pour amener un changement dans leur pays.

Dans la voiture, Michael s’insurge : " Aux Etats-Unis le système des soins de santé est toujours inaccessible pour beaucoup de gens. Et il y a des personnes qui ont 40 ou 50 ans qui travaillent pour des salaires de misère dans des fast foods pour nourrir leur famille. "

Arrivés à Kingston, dans le Connecticut, les jeunes gens rejoignent d’autres militants pour un meeting avec Zephyr Teachout. cette candidate se présente pour le Congrès. Elle a écrit un un livre sur la corruption dans le monde politique. C’est un sujet qui tient Michaël Blecher très à cœur. " Beaucoup de jeunes étaient devenus cyniques parce que depuis longtemps personnes ne les représentait, personne ne se souciait d’eux. Et maintenant avec Bernie Sanders et Zephyr Teachout qui a repris le flambeau, les jeunes sont inspirés. "

Le porte à porte… mais pas pour Hillary Clinton

Chauffés à bloc par la candidate, les jeunes gens ont passé tout le weekend à faire du porte à porte pour inciter les électeurs à aller voter. Pour eux, il faut réguler Wall Street. Et ils sont scandalisés par le fait que la campagne d’Hillary Clinton a été financée par des grandes fortunes. Michaël Blecher est accompagné par Jeff Scofield et Dave Adams pour arpenter les rues de Kingston. Pour ce dernier, " Si vous suivez l’idée que l’argent c’est le pouvoir, alors l’argent c’est une voix. Vous ne pouvez pas vraiment vivre pas dans un pays avec des valeurs démocrates s’il y a une telle disparité entre ceux qui ont une voix, c’est à dire de l’argent, et ceux qui n’en ont pas. " Et quand on demande à Dave Adams s’il pense qu’Hillary Clinton va changer cela… : " Je ne vais pas répondre à cette question ".

Pour la présidentielle, Dave Adams vote pour le parti vert, Jeff Scofield vote Hillary Clinton et Michael Blecher, il fait son choix ce 8 novembre dans le bureau de vote.

Dimanche J-3 : et ceux qui n’ont pas 18 ans ?

D’autres plus jeunes encore se sont mobilisés pendant toute la campagne. Hannah Zimmerman a 17 ans, elle ne peut pas encore voter. Mais elle fait tout pour que le mouvement de Bernie Sanders continue. Elle s’est portée volontaire pour aider dans un bureau de vote.

Ce dimanche, elle est allée s’informer sur les procédure dans une salle au sud de Manhattan à New-York. " Je suis impliquée en politique même si je ne peux pas voter parce que ceux qui seront élus auront beaucoup de pouvoir sur mon futur et celui de tout le monde dans cette pièce, notamment parce que le prochain président pourra choisir des juges de la Cour suprême. Et ils auront un pouvoir d’action pour le reste de leur vie. De plus, le président aura aussi l’opportunité de s’attaquer à des problèmes graves comme le changement climatique. "

En discutant avec d’autres jeunes de 16 àt 18 ans qui sont aussi volontaires pour le jour des élections, elle explique que si elle pouvait voter, elle choisirait quand même Hillary Clinton : " Si vous votez pour Hillary Clinton, on pourrait avoir un socialiste en 2024. Ça c’est le but ultime. Mais si vous votez pour Trump, on n’aura jamais de candidat socialiste. " Une adolescente ajoute : " Et Hillary Clinton pourrait même donner une fonction à Bernie Sanders. C’est toujours une possibilité. "

Selon de récents sondages, la majorité des jeunes pro-Sanders ont finalement choisi de se rallier à Hillary Clinton. Mais ils le font avec beaucoup moins d’enthousiasme que lorsqu’ils ont voté pour Barack Obama ou quand ils ont soutenu Bernie Sanders.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK