Et si les deux candidats terminaient ex-aequo ? Ce ne serait pas la première fois

Et si les Trump et Clinton étaient à égalité?
Et si les Trump et Clinton étaient à égalité? - © RTBF

Que se passerait-il si Hillary Clinton et Donald Trump terminaient ex-aequo ? Le scénario peut sembler improbable, et pourtant cela s'est déjà produit. Lors de l'élection présidentielle américaine de 1800, les deux candidats, Thomas Jefferson et John Adams, s'étaient en effet retrouvés à égalité parfaite.

En cause, le système électoral américain basé sur le principe des "grands électeurs", ces super-délégués qui désignent officiellement le président au mois de décembre. Une élection indirecte donc, qui ne permet pas aux citoyens américains d'élire directement leur président.

Ces grands électeurs étant au nombre de 538, l'égalité parfaite entre les deux candidats, 269 dans chaque camp, n'est pas impossible, comme le montre la simulation réalisée pour l'illustration ci-dessus.

Dans ce cas précis, la décision finale reviendrait à la Chambre des représentants qui devrait voter pour élire le 45ème président des États-Unis. Quant au vice-président, il serait désigné... par le Sénat.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK