Un élu décédé, cocaïne dépénalisée, première élue transgenre… 8 résultats de votes qui ne concernent pas la présidentielle aux États-Unis

Un élu décédé, cocaïne dépénalisée, première élue transgenre… 8 résultats de vote qui ne concernent pas la présidentielle aux États-Unis
Un élu décédé, cocaïne dépénalisée, première élue transgenre… 8 résultats de vote qui ne concernent pas la présidentielle aux États-Unis - © Tous droits réservés

Il n’y a pas eu que les élections présidentielles aux États-Unis ce 3 novembre. Les Américains ont aussi voté pour renouveler une bonne partie du Congrès, Sénat et Chambre, mais aussi leurs gouverneurs. Certains États ont aussi soumis au vote une série de mesures dont certaines sont assez étonnantes. Petit coup de loupe sur 8 faits hors élections présidentielles.

1. Le plus jeune élu au Congrès depuis 50 ans

Il vient d’avoir 25 ans en août, l’âge minium pour se présenter. Il vient de Caroline du Nord et ce mardi, Madison Cawthorn est devenu le plus jeune Républicain jamais élu au Congrès et la plus jeune personne élue tout partis confondu en plus de 50 ans.

Sur les photos, il apparaît en chaise roulante. Il est en partie paralysé suite à un accident de SUV au retour des vacances de printemps en Floride quand il avait 18 ans.

À en croire le portrait qu’en fait le New York Times, sa jeunesse n’est pas une promesse de progressisme. Le jeune homme a été accusé de racisme et de comportements sexuels abusifs dans cette course très compétitive pour garder le siège dans le giron des conservateurs. Le quotidien américain parle également de ses références au "Führer" sur les réseaux sociaux, notamment au moment où il a mis la visite de la maison de vacances d’Hitler sur sa "liste de choses à faire" pendant ses vacances. En octobre dernier, il a créé un site web en attaquant un journaliste pour avoir travaillé "pour des hommes non blancs, comme Cory Booker (NDLR : démocrate, maire de Newark dans le New Jersey), qui vise à ruiner les hommes blancs qui se présentent aux élections".

2. Le Dakota du Nord a élu un homme décédé du covid-19

David Andahl, républicain, a gagné un siège à l’assemblée de l’État du Dakota du Nord… un mois après son décès à la suite de complications du covid-19. A 55 ans, il est décédé le 5 octobre après avoir remporté une primaire houleuse, comme l’a annoncé sa famille sur sa page Facebook.

Le nom de cet éleveur et homme d’affaires pro-Trump, était toujours sur les bulletins de vote et il a remporté 36% des voix. "Il a été fonctionnaire pendant des années et avait hâte de servir au sein du corps législatif de l'Etat", ont ajouté ses proches. Anticipant ce cas de figure, le procureur général de cet État rural du Nord avait indiqué que la situation s'apparenterait à une démission ou à un départ à la retraite, et qu'il reviendrait au parti républicain local de lui désigner un remplaçant pour occuper son siège.

3. La première femme transgenre élue au Sénat américain

C’est une première dans l’histoire des Etats-Unis : Sarah McBride une femme transgenre a été élue au Sénat de l’Etat du Delaware dans le nord-est des Etats-Unis. Et la jeune Démocrate, 30 ans, a largement battu son adversaire avec 86% des voix.

"Nous l’avons fait. Nous avons gagné l’élection. Merci, merci, merci.", a-t-elle tweeté le 4 novembre.

"J’espère que cette nuit va montrer à l’enfant LGBTQ que notre démocratie est assez grande pour eux, aussi", a-t-elle ajouté.

Si une personne transgenre avait déjà intégré la chambre basse d’un Etat américain, la Virginie, en 2017, Sarah McBride est ici la première à être élue à la haute assemblée d'un Etat américain.

Depuis 2013, elle milite contre les discriminations de genre dans la législation du Delaware. Elle est actuellement porte-parole de la campagne pour les droits humains (HRC), la principale organisation de défense des droits des LGBTQ aux Etats-Unis.

En 2016, Sarah McBride s'était exprimée à la convention démocrate, devenant la première transgenre à participer à la convention d'un grand parti.

Une autre femme transgenre, Taylor Small a également été élue à la Chambre des représentant dans le Vermont.

4. Cori Bush, première femme noire à représenter le Missouri au Congrès

"La première.", deux mots pour annoncer sa victoire sur Instagram. Cori Bush devient la première femme noire à représenter le Missouri au Congrès, preuve que les minorités gagnent du terrain aux États-Unis.

Voir cette publication sur Instagram

The First.

Une publication partagée par Cori Bush (@coribush) le

La Démocrate de 45 ans est infirmière, pasteur, maman solo et activiste pour défendre les droits des personnes noires aux Etats-Unis. Elle devient l’une des leadeuses du mouvement local de Ferguson contre les violences policières. "En tant qu’habitante de Saint-Louis depuis longtemps, je comprends les luttes de nos communautés parce que je les ai vécues moi-même", se présente-t-elle sur son site de campagne.

5. En Oregon, posséder un peu de cocaïne pour son usage personnel n’est plus un acte criminel

À côté de l’élection de leurs représentants, certains Etats ont également soumis au référendum certaines propositions. Les électeurs de l’Oregon, Etat très progressiste du Nord-Ouest, se sont eux prononcés pour la décriminalisation de toute possession de stupéfiants, y compris des drogues dites "dures" comme l’héroïne ou la cocaïne, dès lors qu’il s’agit d’une faible quantité destinée à un usage personnel.

Les quantités de drogue dont la possession serait tolérée dépendent de chaque substance : un gramme ou moins pour l'héroïne, deux grammes pour la cocaïne, etc.

Cependant si un individu, même mineur, est trouvé en possession d'une faible quantité de drogue destinée à sa consommation personnelle, il aura le choix entre verser une amende de cent dollars ou suivre des séances gratuites dans des centres de désintoxication. Ces centres seront partiellement financés par les recettes fiscales provenant de l'industrie du cannabis, légale en Oregon.

Une seconde consultation du même type a également légalisé l'usage de la psilocybine, un stupéfiant tiré de certains champignons hallucinogènes, sous certaines conditions.

Quatre nouveaux Etats devraient par ailleurs rejoindre la liste de ceux où l'usage de cannabis à titre récréatif est légal, portant leur nombre à quinze au total: l'Arizona, le Montana, le New Jersey et le Dakota du Sud.

6. Une proche des complotistes QAnon remporte un siège au Congrès américain

"Grande victoire ce soir!", a tweeté Marjorie Taylor Greene, candidate pro-Trump, proche du mouvement complotiste QAnon.

En bref, les adeptes de QAnon pensent que Trump mène une guerre secrète contre une secte mondiale composée de pédophiles satanistes.

Elle avait aussi assuré que les hommes blancs étaient "le groupe le plus maltraité aujourd’hui aux Etats-Unis" et nié que les Afro-Américains soient victimes de racisme dans le pays.

"Vous savez quoi ? Le racisme, c’est fini", avait-elle affirmé dans une vidéo publiée par Politico. "Les Noirs ont les mêmes droits".

La candidate républicaine a été élue à la Chambre des représentants américaine. Elle était quasi-assurée de remporter ce siège à la chambre basse après sa victoire à la primaire républicaine en août. Elle commencera à siéger à la rentrée du nouveau Congrès, le 3 janvier 2021.

7. En Californie, Uber réussit à faire voter une proposition qui protège son modèle

Alors que partout dans le monde la guerre fait rage entre les chauffeurs de taxi et les chauffeurs Uber, la Californie vient, elle, de voter pour une proposition qui évite au géant américain d’accorder les avantages sociaux auxquels leurs chauffeurs ont normalement droit.

"Aujourd’hui, les électeurs californiens et des centaines de milliers de conducteurs utilisateurs de l’application ont adopté la #YesonProp22 pour s’assurer qu’ils puissent conserver leur indépendance et avoir accès à de nouveaux avantages historiques, comme un salaire minium garanti et des soins de santé. Merci à tous !", a tweeté le compte de campagne de cette proposition.

Cette proposition nommée "prop 22" prévoit que les dizaines de milliers de chauffeurs californiens resteront indépendants et donc que ni Uber, ni Lyft (concurrent américain) ne doivent embaucher leurs dizaines de milliers de conducteurs et donc leur accorder assurance maladie et chômage, congés payés, heures supplémentaires etc. À la place, ils recevront des compensations : un revenu minimum garanti, une contribution à une assurance santé et d’autres assurances, en fonction du nombre d’heures travaillées par semaine.

8. Le "squad", brigade de quatre députées ethniques réélues au Congrès

Les quatre élues démocrates Ilhan Omar (Minnesota), Alexandria Ocasio-Cortez (New York), Rashida Tlaib (Michigan) et Ayanna Pressley (Massachusetts) ont toutes été reconduites au Congrès, selon CNN. Ces quatre députées issues de minorités ethniques ont été surnommées par la presse "The Squad" (la brigade).

"Me battre pour les familles des classes ouvrières au Congrès est un honneur, un privilège et la responsabilité de ma vie", a tweeté Alexandria Ocasio-Cortez. "Merci de m’avoir réélue malgré les millions dépensés contre nous".

Depuis leur entrée en fonction, ces quatre femmes incarnent les nouveaux visages de la gauche américaine. Elles ont aussi suscité la controverse, notamment en critiquant les relations entre les Etats-Unis et Israël.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK