Présidentielle américaine : quand Bernie Sanders imaginait le scénario auquel les Etats-Unis sont aujourd'hui confrontés

Bernie Sanders, ancien candidat à l’investiture démocrate, avait évoqué la possibilité de retards dans les dépouillements des bulletins de vote dans des États comme la Pennsylvanie, le Michigan ou le Wisconsin, par exemple.

Dans un entretien avec l’animateur Jimmy Fallon en octobre dernier, il se disait préoccupé par le fait que des votes émis de façon anticipée ne soient pas comptabilisés au soir du scrutin. Selon lui, la majorité de ces votes seraient des votes démocrates. Bernie Sanders insistait alors pour que chaque vote émis soit bien compté.

"Voici la crainte, déclarait alors Bernie Sanders. Il se pourrait qu’à 22h le soir de l’élection, Trump soit en train de gagner dans le Michigan, la Pennsylvanie, le Wisconsin, qu’il aille à la télévision en remerciant les Américains pour sa réélection. Et les jours suivants, les votes par correspondance seront comptabilisés et il s’avérera que Biden a gagné ces Etats. A ce moment-là, Trump dira : 'Vous voyez, je vous avais bien dit que tout ça était frauduleux […] et qu’il refuse de quitter la Maison-Blanche'."

Si on n’en est pas là, force est de constater que ces votes par correspondance et leur comptage sont plus que jamais au centre de toutes les attentions ce mercredi 4 novembre.

►►► À lire aussi : Suivez le déroulé des événements minute par minute en cliquant ici

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK