Biden ou Trump : quand pourrait-on enfin connaître le résultat de l'élection présidentielle américaine ?

L’Amérique continue de retenir son souffle en attendant de connaître le nom de celui qui deviendra le 46e président des Etats-Unis. Ni le président républicain sortant Donald Trump, ni l’ex vice-président démocrate Joe Biden n’a encore atteint la barre fatidique des 270 grands électeurs permettant de revendiquer la victoire dans cette élection. Pour la première fois depuis 20 ans, les Américains se sont réveillés au lendemain de la fermeture des bureaux de vote sans connaître le gagnant. Selon les scénarios, le résultat définitif pourrait tomber dans les prochaines heures ce jeudi ou se faire encore longuement attendre, comme ce fut le cas en 2000.

Avec respectivement 253 grands électeurs acquis à Joe Biden et 214 à Donald Trump, le candidat démocrate a de meilleures cartes en main pour s’imposer rapidement. Avec six Etats et 71 grands électeurs encore à pourvoir, tout reste possible. L’Arizona, qui compte onze grands électeurs, est considéré comme acquis par plusieurs grands médias, en ce compris temporairement par l’Agence France Presse (AFP) dont la RTBF relaie les résultats sur sa carte interactive.

Quels sont les options encore possibles et dans quels délais le verdict tombera-t-il ? Voici différents scénarios.

Victoire de Biden dans le Nevada

Comment ? Le Nevada est l’un des "swing states" qui doit encore livrer ses résultats. Cet Etat de l’ouest des Etats-Unis est pourvoyeur de 6 grands électeurs, justement le nombre qui, si l’Arizona lui est acquis, manque au candidat démocrate pour atteindre le quota des 270 grands électeurs qui lui ouvrirait les portes de la Maison-Blanche. C’est le scénario actuellement le plus probable.

Qui a la main ? Actuellement, c’est Joe Biden qui fait la course en tête dans le Nevada, selon plusieurs projections, dont celles de FoxNews et de CNN. Mais l’avance de l’ancien vice-président est courte. Après le dépouillement de plus de trois quarts des bulletins (plus de 85% des votes pour CNN), les candidats sont au coude-à-coude. Avec respectivement 49,3% et 48,7% des suffrages exprimés, rien n’est encore fait puisque seuls 8000 votes séparent le démocrate Biden du républicain Trump.

Parmi les bulletins qui restent à dépouiller, les autorités du Nevada ont précisé qu’il s’agissait de votes par correspondance reçus le jour de l’élection, c’est-à-dire ceux qui ont été postés au dernier moment et qui continueront à arriver dans les jours à venir. Une tendance qui pourrait avantager le camp démocrate, plus adepte en général du vote par correspondance que les républicains.

Ce serait pour quand ? La commission électorale du Nevada avait annoncé ce mercredi suspendre le dépouillement des votes pour ne les reprendre que ce jeudi matin à 9 heures (heure locale). Le comté de Clark (Nevada), qui comprend Las Vegas et qui est le plus important de l’Etat, devrait faire le point.

Si le processus s’accélère et que le Nevada communique rapidement dans la foulée des résultats en faveur de Biden, le démocrate pourrait être déclaré victorieux à partir de 18 heures ce jeudi soir (heure belge).

Victoire de Biden en Pennsylvanie

Comment ? La Pennsylvanie doit, elle aussi, encore livrer ses résultats. Cet Etat qui vote traditionnellement démocrate (mais qui s’était tourné de manière assez inattendue vers Donald Trump il y a 4 ans) est le plus grand pourvoyeur de grands électeurs parmi les Etats dont on attend encore les résultats. Avec ses 20 grands électeurs, les démocrates prendraient le large, ils atteindraient 273 grands électeurs (ou 284 avec l’Arizona) et Biden pourrait occuper le bureau ovale. C’est un scénario actuellement possible.

Qui a la main ? En Pennsylvanie, l’avance de l’actuel président est un peu plus large que dans les derniers "swing states" qui doivent encore livrer leurs verdicts. Selon des résultats provisoires après environ 90% des votes comptabilisés, Donald Trump est en avance de plus de deux points (50,7 pour Trump, 48,6 pour Biden, selon Fox News).

Des milliers de votes par correspondance restent à comptabiliser, et Biden est encore en retard d’environ 150.000 voix sur Trump. Mais les démocrates restent cependant optimistes. Le lieutenant John Fetterman, un démocrate, a déclaré à CNN qu’il pensait que des bulletins de vote encore à compter sont essentiellement des bulletins envoyés par la poste, et donc a priori plus en faveur des démocrates, ce qui permettrait à Biden de remporter "une victoire nette".

Ce serait pour quand ? En Pennsylvanie, les lois indiquent que les bulletins de vote portant le cachet du jour de l’élection sont encore recevables jusqu’à vendredi. Il est donc fort probable qu’il faille attendre que le comptage se poursuive dans les prochains jours pour connaître l’issue.

Les démocrates sont cependant confiants et estiment que des résultats en leur faveur pourraient tomber encore ce jeudi. Si cela devait être le cas, ce serait probablement ce jeudi ou dans la nuit de ce jeudi à ce vendredi (heure belge).

Victoire de Biden en Géorgie

Comment ? L’Etat de Géorgie doit encore livrer ses résultats. La Géorgie compte 16 grands électeurs et une victoire démocrate, conjuguée à une victoire dans l’Arizona, permettrait au ticket Biden-Harris de compter 280 grands électeurs ce qui lui permettrait de s’imposer même s’il venait s’incliner face à Trump dans tous les autres Etats encore disputés. Le scénario est tout à fait crédible. A noter toutefois que, sans l’Arizona, le candidat démocrate échouerait à 1 grand électeur de la Maison Blanche, avec 269.

Qui a la main ? Les deux candidats sont au coude-à-coude. C’est Donald Trump qui est en avance pour l’instant, mais la marge sur son rival est très faible.

En Géorgie, l’avance de Trump est actuellement de 0,4 point avec 49,6% des votes comptabilisés pour le président sortant et 49,2% pour Joe Biden. Le dépouillement est effectué à 96% et l’écart entre les candidats est de moins de 20.000 voix (2.432.000 pour Trump, 2.414.000 pour Biden). Et puis, comme l’indique CNN, ce sont les votes par correspondance qui doivent encore être comptabilisés et l’avance de Trump se réduit. Cela risque d’être très serré jusqu’au bout.

Ce serait pour quand ? D’après les informations du New York Times, les résultats officiels devaient être annoncés pour 18 heures (heure belge).

Si l’Etat de Géorgie annonce un retournement de situation définitif en faveur de Biden lors de cette conférence de presse, la voie sera ouverte à un retour des démocrates à la Maison Blanche.

Victoire de Biden en Caroline du Nord

Comment ? L’Etat de la Caroline du Nord doit lui aussi encore livrer ses résultats. La Caroline du Nord compte 15 grands électeurs. Une victoire de Biden dans cet État et dans l’Arizona pourrait mettre fin au suspens. Le ticket Biden-Harris, pourrait même se passer du Nevada pour s’emparer des clés de la Maison Blanche. Ce scénario semble plus complexe.

En Caroline du Nord, plus de 94% des bulletins de vote ont été dépouillés. Ici, l’avance de Donald Trump est un peu plus marquée avec 1,4 à 1,5 point d’avance sur Joe Biden. Comme en Géorgie, ce sont les votes par correspondance qui doivent encore être comptabilisés. Il faudrait donc que la tendance s’inverse en défaveur de Trump pour que cet Etat soit déterminant et que le verdict ne soit pas tombé avant.

Ce serait pour quand ? Les responsables des élections en Caroline du Nord ont indiqué qu’ils continueront à traiter et à compter les bulletins de vote livrés par le service postal jusqu’au 12 novembre, pour autant qu’ils aient été postés le jour du scrutin, le cachet de la poste faisant foi.

Cet Etat pourrait être le dernier à désigner un vainqueur et les résultats définitifs pourraient ne pas tomber avant la semaine prochaine.

Un sans-faute de Trump

Comment ? C’est bien simple, si Trump veut encore l’emporter, il doit s’imposer partout. Si l’Alaska et ses trois grands électeurs semblent acquis, il comptabilisera 217 grands électeurs et devra encore l’emporter partout ailleurs, c’est-à-dire dans le Nevada (6), la Pennsylvanie (20), la Caroline du Nord (15) et la Géorgie (16) pour totaliser 273 grands électeurs et émerger sur le fil. Ce scénario semble très peu probable à l’heure actuelle.

Si la situation venait à basculer dans l’Arizona avec une victoire républicaine, les chances de Donald Trump sont légèrement plus grandes, puisqu’il pourrait se passer de l’emporter dans le Nevada et l’Alaska.

Contexte : Si Trump est en avance en Pennslvanie

Ce serait pour quand ? : Étant donné que le président sortant a besoin de gagner partout pour encore espérer l’emporter, il faudrait attendre que tous les résultats soient tombés. Un tel scénario ne devrait pas avoir la moindre chance de se produire avant ce vendredi au mieux.

Le résultat de l’Arizona et/ou les recours, pour faire durer le suspense ?

L’Arizona, qui compte onze grands électeurs a été considérée comme acquis aux démocrates pendant de longues heures. L’Agence France Presse, qui fournit les résultats à plusieurs médias comme la RTBF est revenue en arrière ce jeudi après-midi. La chaîne américaine Fox News, elle, maintient de résultat en faveur des démocrates.

Les démocrates resteraient cependant devant pour le moment après 85% du total des votes comptabilisés, mais le décompte se poursuit.

Si le flou persiste encore, un retournement de situation dans l’Arizona serait susceptible de rebattre les cartes : les démocrates devraient alors à tout prix remporter la Pennsylvanie ou alors la Caroline du Nord et la Géorgie ensemble afin d’empêcher Donald Trump de se diriger vers un second mandat.

Enfin, impossible de ne pas prendre en considération les actions en justice possibles. Côté Donald Trump, la machine est déjà en route. Les démocrates se disent également prêts à mener de telles actions. Ces recours, s’ils sont motivés légalement, pourraient encore retarder l’annonce officielle. Un scénario comme en 2000 avec le recompte des voix en Floride et une décision de la Cour suprême après un mois de bataille juridique n’est pas totalement à exclure.

Clé de l'info : le point sur les résultats des élections américaines (JT du 05/11/2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK