La salle de sport interactive révolutionne le cours de gym à l'école

Au centre de loisirs de Lodelinsart, une classe d'enfants de maternelles découvre un nouveau concept : la gym interactive. Avec un ballon, l'enfant doit toucher des cibles qui apparaissent sur un écran. Ilyess, 5 ans, lance son ballon avec énergie "Ici, je dois toucher les animaux qui s'affichent sur l'écran. Si je touche cinq fois un âne par exemple, il explose. C'est chouette car on joue et on fait du sport en même temps".  

Suzanne Collard est l'une des seules psychomotriciennes de la région de Charleroi à utiliser régulièrement cette salle interactive depuis son lancement début octobre 2018. Elle remarque que le rapport des enfants aux jeux-vidéo change. "Ils collaborent pour atteindre les objectifs fixés par un jeu. Sur un autre jeu, il faut toucher un maximum de carrés pour atteindre différents niveaux. Avec ce système, ils bougent tout le temps et sortent de chez eux". 

Les élèves du jour représentent la génération Z, née dans un monde connecté et confrontée aux écrans individuels. On pourrait penser que cette technologie les rapproche un peu plus des écrans, "mais ce jeu permet surtout aux enfants de se reconnecter avec le sport et de voir les jeux-vidéos avec un autre regard. Les enfants sortent de la conception individuelle du jeu et retrouvent le plaisir de jouer avec les autres", ajoute Suzanne Collard, psychomotricienne de l'école communale de Jumet Hamendes.

10 écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles sont dotées de ce système

Cette nouvelle technologie conçue au Canada, est arrivée en Belgique en 2017. Le système interactif développé par Idema, un fournisseur d'équipements sportifs belge, se base sur des outils basiques interconnectés. "Il y a un projecteur de haute qualité. Grâce à sa lumière, on peut voir le mur correctement. Il y a aussi une caméra 3D et un système de son et de lumières qui permet d'avoir une immersion complète à travers le jeu", complète Xavier Corman, Manager sport pour Idema en Wallonie.  

Depuis 2017, 10 écoles se sont dotées de ce matériel de gym interactif en Belgique francophone. "Il y en a une à Etterbeek, la première d'Europe. Il y en a aussi dans des écoles de Mouscron et de Tournai. Au centre de loisirs de Lodelinsart, 30 écoles de Charleroi bénéficient de cette salle interactive. Pour l'instant, il n'y a rien en Flandres à ce niveau-là", précise Xavier Corman, Manager sport pour Idema en Wallonie. 

Le centre de loisirs de Lodelinsart a déboursé 20.000 euros pour s'offrir cette technologie. "C'était important pour nous de permettre aux écoles d'entrer dans la modernité et d'offrir aux professeurs de sport d'autres outils pédagogiques", commente Françoise Chaltin, coordinatrice au centre.

 

Un développement constant

Le système est doté de 20 jeux destinés à tout public. Une classe de primaire participe à une deuxième séance. Les élèves sont face à un tableau de calculs mathématiques. En groupe, les enfants doivent lancer des ballons sur les bonnes réponses. Joshua joue pour la deuxième fois à ce jeu "il faut réfléchir vite car il y a un temps limité. On doit trouver un maximum de bonne réponse pour battre l'autre équipe. En plus, on court après notre ballon une fois lancé donc c'est vraiment intense. J'aime beaucoup la méthode, ça change des feuilles de calcul".

Pour l'instant, les professeurs souhaitent coupler les jeux classiques avec les jeux-vidéos. Ces derniers sont amenés à être plus présents dans le système scolaire. Les utilisateurs peuvent proposer des idées de création. Chaque mois, 2 nouveaux jeux naissent grâce à cette collaboration. Au regard de ces nouveaux cours, si la technologie est l'avenir des écoles, ces salles de gym sont déjà interconnectées avec le futur.