Le gouverneur de Flandre occidentale: "Ne nourrissez pas les réfugiés"

Carl Decaluwé, gouverneur CD&V de Flandre Occidentale, semble moins craindre les pigeons que les réfugiés.
2 images
Carl Decaluwé, gouverneur CD&V de Flandre Occidentale, semble moins craindre les pigeons que les réfugiés. - © KURT DESPLENTER - BELGA

"Ne nourrissez pas les réfugiés. Sinon d'autres viendront", a déclaré Carl Decaluwé. Le gouverneur CD&V est confronté à une présence de plus en plus importante de candidats à l'asile sur son territoire surtout près de Zeebrugge. Mais ces propos choquent.

Tout est parti d'une distribution de nourriture organisée le week-end dernier à Zeebrugge. Des bénévoles ont apporté de la nourriture à des réfugiés, de plus en plus nombreux à se diriger vers le port de Flandre Occidentale. C'est de là qu'ils espèrent désormais rejoindre la Grande-Bretagne, depuis qu’à Calais, les contrôles et les mesures de sécurité sont devenus quasi incontournables.

Pas de camp en Flandre

Cela a pour conséquence cette arrivée de réfugiés dans les communes de la Côte belge. Le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) a déjà prévenu : pas question de voir un camp comme à Calais.

Quant au gouverneur Decaluwé, il ne peut supporter l'idée de voir les réfugiés nourris. Cela ne fera qu'en attirer d'autres. "Ne les aidez pas", tel est, en bref, son message.

Cette assimilation des réfugiés à des pigeons ou des mouettes a provoqué de nombreuses réactions offusquées sur les réseaux sociaux. Quant au curé de Zeebrugge, il affirme qu'il continuera à donner à manger. Pas question de les laisser à leur triste sort.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK