La Grande-Bretagne prête à accueillir "15 000 réfugiés syriens"

La Grande-Bretagne prête à accueillir "15.000 réfugiés syriens"
La Grande-Bretagne prête à accueillir "15.000 réfugiés syriens" - © Belga

Le gouvernement britannique est prêt à accueillir 15 000 réfugiés syriens et espère obtenir l'autorisation des parlementaires pour mener des frappes aériennes contre le groupe jihadiste Etat islamique, écrit l'hebdomadaire Sunday Times.

Le Premier ministre britannique David Cameron a subi des pressions, dans le pays et à l'étranger, pour qu'il s'occupe de la crise des réfugiés.

Jeudi, il s'était dit "profondément ému" par les images montrant le corps d'un Syrien de trois ans, Aylan Kurdi, retrouvé noyé sur une plage en Turquie.

Il prévoit désormais d'étendre le programme britannique de relogement des personnes vulnérables, d'accepter environ 15 000 réfugiés et de lancer des opérations militaires contre les passeurs, affirme le Sunday Times.

Le Premier ministre espère également parvenir à convaincre les députés du Parti travailliste (opposition) de soutenir des bombardements aériens en Syrie lors d'un vote au début du mois prochain, ajoute le journal.

L'hebdomadaire avait écrit récemment que l'option d'accepter directement des réfugiés se trouvant dans des camps de la frontière syrienne était également envisagée.

La Grande-Bretagne a accepté sur son sol 216 réfugiés syriens depuis un an, et quelque 5 000 Syriens y ont obtenu le droit d'asile depuis le début en 2011 de la guerre civile qui dévaste leur pays - nettement moins que dans des pays comme l'Allemagne, la Suède ou la France.

La Grande-Bretagne a choisi de ne pas participer à un système de quotas pour prendre en charge les demandeurs d'asile à travers l'Union européenne, malgré les demandes pressantes de cette dernière pour une répartition plus équitable.

Plus de quatre millions de Syriens ont fui leur pays depuis le début du carnage, et un quart de million ont été tués. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK