George Clooney: "Mes parents étaient des réfugiés"

George Clooney n'est pas juste un acteur, il est aussi une personnalité engagée. Actuellement en Arménie, il affiche son soutien à la reconnaissance du génocide qui décima plus d'un million et demi de victimes, en 1915. Invité particulier d'une cérémonie commémorative, il a remis le prix Aurora ("Aurora Prize") - décerné à des protagonistes qui, à un moment ou à un autre, ont pris des risques pour sauver des vies humaines. 

"Les réfugiés sont des personnes comme vous et moi"

George Clooney, pour la première fois sur la sol arménien, en a profité pour communiquer son opinion sur la crise migratoire que connaissent l'Europe et le Moyen-Orient. "La vérité est que nous tous, ici, ce soir, sommes le résultat d'un acte de gentillesse", a déclaré l'acteur oscarisé.

Nous pouvons tous compter sur des gens qui n'hésitent pas quand nous sommes dans le besoin.

Clooney a mentionné le vécu, digne d'un film, de ses parents. "La famille Clooney a fui la famine en Irlande et s'est rendue aux Etats-Unis, où leur survie réclamait un toit, un repas et une main généreuse. Ceux qu'on appelle des réfugiés sont des personnes comme vous et moi."

La Burundaise Marguerite Baranksite lauréate du prix Aurora

Le prix Aurora a été remis à la Burundaise Marguerite Baranksite, 59 ans, surnommée Maggy. 20 000 à 30 000 enfants burundais ont bénéficié de son aide depuis le début de la guerre qui décime le pays africain.

Maggy Baranksite a reçu 100 000 dollars, plus un million de dollars de dons à des organisations humanitaires qu'elle choisira. "Tous ceux qui étaient en lice pour ce prix ont fait de cette Terre un monde meilleur", a-t-elle déclaré, émue, juste après avoir reçu le prix des mains de l'acteur hollywoodien.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK