Demandes d'asile: les initiatives citoyennes se multiplient sur les réseaux sociaux

L'aide aux demandeurs d'asile aux portes de l'Office des Etrangers à Bruxelles s'organise peu à peu sur les réseaux sociaux, où les initiatives citoyennes se multiplient depuis le début de la semaine. La page "Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés Bruxelles" a notamment été créée sur Facebook, afin de centraliser et coordonner l'aide citoyenne.

Les besoins des demandeurs d'asile ont été répertoriés. Les objets les plus demandés sont des brosses à dents et tubes de dentifrice, des rasoirs jetables mais aussi des lingettes humides. Des miroirs, chaussures de grandes tailles, manteaux, pulls et sous-vêtements ainsi que des shorts et des pantalons hommes sont également recherchés, mais aussi des sacs de divers formats. Des lampes de poche, des piles et des cartes de gsm prépayées seraient également les bienvenues. Les objets et autres peuvent être déposés à différents endroits: au parc Maximilien, Boulevard Léopold II à Molenbeek ou encore place Quetelet, 2, à Saint-Josse.

Au niveau des services aux réfugiés, de l'électricité, des douches et des toilettes, du wifi et de l'aide médicale restent nécessaires.

Le réseau ADES (un réseau rassemblant des jeunes qui désirent bouger et militer pour une société solidaire, démocratique et écologique) a aussi lancé via les réseaux sociaux une grande récolte pour les réfugiés, du 1er au 5 septembre, dans leurs locaux de la rue de Liedekerke à Saint-Josse. Mercredi matin, des produits d'hygiène, des sacs de couchage, des couvertures, des tentes et de l'alimentation "facile à manger sans cuisiner ni couverts" étaient toujours recherchés.

Un calendrier des dates de distribution de nourriture aux réfugiés de la chaussée d'Anvers par diverses associations a encore été mis à jour mercredi matin sur la page Facebook "Bruxelles Solidaire". Des citoyens s'organisent aussi pour préparer des repas.

Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés Bruxelles
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK