Camp de Grande-Synthe: plusieurs blessés à la suite d'une fusillade

Camp de Grande-Synthe: plusieurs blessés à la suite d'une fusillade
Camp de Grande-Synthe: plusieurs blessés à la suite d'une fusillade - © PHILIPPE HUGUEN - AFP

Une fusillade a éclaté dans le camp de réfugié de Grande-Synthe (Dunkerque) mardi. Trois personnes ont été blessées par balle et deux autres à l'arme blanche, rapportent plusieurs médias français. La police est intervenue avec des équipes importantes sur place.

Un témoin a entendu une vingtaine de coups de feu avant d'avertir les forces de l'ordre, rapporte La Voix du Nord. Une centaine de policiers ont été dépêchés sur place afin de reprendre le contrôle de la situation. Cinq blessés ont été transportés vers l'hôpital. Aucun d'entre eux n'est en danger de mort.

Le "camp de la honte", où 2500 candidats réfugiés vivent dans des conditions inhumaines

Mardi soir, des unités spéciales d'intervention sont descendues sur place à la recherche des suspects et d'armes à feu. Toutes les personnes vivant sur le site ont été fouillées.

Quelque 2500 demandeurs d'asile y demeurent dans l'espoir d'effectuer la traversée vers le Royaume-Uni. Ils y vivent dans des conditions inhumaines, dénoncées par de nombreuses organisations actives sur place. Il est souvent qualifié de "camp de la honte", une situation indigne déjà documentée récemment par un webdoc exclusif de la RTBF

Eric Fouard, procureur de Dunkerque, s'est rendu sur place et a confirmé l'ouverture d'une enquête pour tentative d'assassinat. Les premiers éléments indiquent qu'il s'agirait d'un règlement de compte.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK