Rudy Demotte (PS): "On est devant un bazar inouï lancé par le président du cdH"

Il y avait une quarantaine de points à l'ordre du jour de la réunion du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles ce mercredi matin, et la plupart ont été adoptés.

Le climat était inhabituel entre les deux partenaires (le PS et la cdH), qui sont en instance de divorce. Pour le ministre-président Rudy Demotte (PS), "on est devant un bazar inouï lancé par le président du cdH".

"Cela a été une discussion, comme nous le faisons d'habitude, où il y a des points sur lesquels nous sommes en accord (37 points sur les 40 sont passés aujourd'hui). D'autres sont considérés par le cdH comme des politiques nouvelles, je pense par exemple à un décret sur l'organisation de la kinésithérapie. Là on dit que, puisque c'est une politique nouvelle on n'en parle pas."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK