Stéphane Moreau, le "non-sujet"

Stéphane Moreau, le "non sujet"
Stéphane Moreau, le "non sujet" - © Tous droits réservés

La nomination de Muriel Targnion, la bourgmestre de Verviers, à la tête de Publifin fait grincer des dents... Cette élue socialiste est une proche de celui dont on ne peut prononcer le nom, vous savez qui, M. le maudit, Moreau, Stéphane Moreau toujours aux manettes de Nethys que Publifin possède.  

Pourquoi Muriel Targnion a-t-elle été choisie comme présidente de l’intercommunale? Parce qu’elle est socialiste, parti dominant de la province de Liège, c’est logique. Parce qu’elle est bourgmestre d’une importante commune actionnaire de Publifin, c’est logique aussi. Enfin, sans doute parce qu’elle a dit, il y a un an, je la cite  “Stéphane Moreau, c’est un non-sujet”. Elle soutient la stratégie du "non-sujet" Stéphane Moreau et a publiquement pris ses distances avec les recommandations de la commission d’enquête parlementaire autour de Publifin.

Camouflet...

Cette nomination est un nouveau camouflet pour ceux qui à Namur souhaitent que l’essentiel du dossier Publifin soit réglé avant les élections. Stéphane Moreau, va donc rester un sujet durant la campagne électorale. C’est le "non-sujet" dont on va le plus parler. Ce "non-sujet", son "non-salaire" de CEO du Bel 20, son "non-emprise" sur ses actionnaires, sa "non-stratégie" de confusion du public et du privé.

En fait, depuis le début, les principaux protagonistes à Liège considèrent que l’affaire Publifin est un "non-sujet". C’est une "non-affaire". Et c’est ça qui en a fait LE sujet, cette résistance à ce qui paraît si évident ailleurs qu’à Liège.

Ce "non-sujet" ridiculise ceux qui se sont engagés au changement, dans tous les partis. En premier lieu au PS et au MR repartis pour un tour à la province de Liège et qui placent leur parti en porte-à-faux permanent. Comment Valérie De Bue, ministre des Pouvoirs locaux, dotée de pouvoirs élargis va t-elle expliquer aux électeurs qu’elle n’a pas tenu sa promesse d’il y a un an quand elle disait “Stéphane Moreau doit partir”?

Le cdH risque de trinquer aussi. Même s'il a décidé de sortir du conseil d’administration de Publifin ce qui va lui laisser la possibilité de se démarquer. Pas sûr que ce changement saute aux yeux des électeurs. Les élections du 14 octobre ont été catastrophiques pour le cdH à Liège. Même Ecolo n’en a pas vraiment profité à la province. Seul le PTB a tiré les marrons du feu. Le “non-sujet” est devenu LE symbole de la "non-puissance" du politique et de la "non-confiance" d’une part croissante des citoyens dans leurs élus.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK