Les applis mobiles, futures numéro 1 de l'info?

Oui, comme le dit Le Figaro, "c’est plus qu'un épiphénomène, c'est une véritable lame de fond ". Jeudi dernier, le jour de l’assaut lancé par les forces du Raid contre le tueur de Toulouse, il n’y a jamais eu autant de personnes en France qui ont consulté leur téléphone multimédia pour se tenir au courant de l’actualité. Toutes les applications mobiles des grands médias d’infos ont connu une forte augmentation. Le nombre de visiteurs de celle du Figaro pour téléphones et tablettes a été multiplié par 3. Quant à celle du Monde, elle a dépassé la fréquentation du site internet classique.

Mais c’est lié à l’actualité dramatique de ces derniers jours.

C’est vrai. Mais tout indique que ces événements n’ont fait qu’accélérer une tendance qui existe déjà. Selon ComScore, dans les 5 grands pays européens, plus d’un tiers des utilisateurs de téléphones connectés à internet ont déjà consulté des médias d’infos. En un an, la hausse est de 74 %! Non seulement il y a de plus en plus de gens qui se tiennent informés via leur téléphone mais ils le consultent de plus en plus souvent.
 
Cette évolution est favorisée par l’augmentation du nombre d’appareils. 14 millions de téléphones intelligents ont été vendus en France en 2011 ! Autres facteurs qui soutiennent la montée en puissance des applis d’infos : l’augmentation de la taille de l’écran, elle rend la consultation plus confortable, surtout avec l’arrivée des tablettes, le système d’alertes par notification sur l’écran en cas d’actualité chaude et les forfaits attractifs dans de nombreux pays qui réduisent les coûts de l’internet nomade. Résultat : selon certains, les applications mobiles pourraient bien dépasser les sites d'actualité sur internet dès la fin de cette année.

Les médias sont donc prévenus !

Ce n’est donc pas un hasard si le premier kiosque numérique belge de la presse écrite sera lancé ce vendredi 30 mars. Gopress, c’est son nom, va regrouper tous les quotidiens flamands et francophones ainsi que des magazines. Au total 28 publications disponibles d’abord sur ordinateur et très bientôt aussi sur les téléphones et les tablettes. Gopress veut faciliter l’accès à la presse grâce à une inscription unique pour tous les titres et un système de paiement souple. Il promet aussi, je cite "une nouvelle expérience de lecture ‘sociale’ en intégrant les réseaux sociaux dans toutes ses fonctionnalités ". On jugera sur pièce. Mais c’est clair, dans cette période de mutations très rapides, ce sont les plus réactifs, les plus innovants et les plus attentifs au public qui gagneront.
Alain Gerlache
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK