Le mot du jour : "Héritage"

Le mot du jour : " Héritage "
Le mot du jour : " Héritage " - © Tous droits réservés

Héritage: patrimoine que laisse une personne à son décès. On pense à une fortune ou des biens immobiliers bien sûr mais cela peut aussi être un patrimoine immatériel comme des idées, un penchant pour quelque chose ou un trait de caractère. Il y a dans le fait d'hériter la notion de transmission. Ce qui appartenait au disparu devient la propriété de l'héritier.

Marine Le Pen est-elle la digne héritière de son père? Certes Jean-Marie Le Pen n'est pas mort, mais c'est bien de succession, donc d'héritage dont il est question. En devenant présidente du front national, la fille a repris le poste paternel et "règne" sur les destinées du parti d'extrême droite. Cette idée de règne nous renvoie à celle de monarchie, où l'on se transmet le pouvoir par lien familial. On hérite d'un trône. Marine a hérité du front national. C'est bien parce qu'elle est la fille de son père, et qu'elle porte le même nom que cette succession fut possible. Le mot héritage prend tout son sens quand on sait que Marine Le Pen fut la directrice de campagne de son père en 2006. C'est notamment parce qu'elle prône une stratégie de dédiabolisation et s'oppose à Bruno Megret dès la fin des années 90 que Marine, encore bleue, gagne la confiance de Jean-Marie.

Aujourd'hui la confiance est rompue, l'héritage est contesté

On a même entendu Jean-Marie Le Pen dire que sa fille devrait changer de nom. En excluant le père la fille fait main basse sur l'héritage. Elle gère seule l'entreprise familiale. On parlera de captation d'héritage lorsqu'une succession est détournée de ses héritiers légitimes. Convoiter un héritage c'est espérer devenir l'héritier, dilapider un héritage, le dépenser sans discernement. Déshériter quelqu'un, le priver d'un héritage auquel il pensait avoir droit. Quand Jean-Marie Le Pen dénie à sa fille le droit de porter son nom, il signifie bien que ce nom est un capital électoral. Le lui retirer revient à la déshériter symboliquement. On notera que le nom est également celui d'une nièce, également active au Front National. Se partager le patronyme c'est partager l'héritage.

Que le père le veuille ou non la succession n'est pas qu'une question matérielle. Pour ce qui est du physique, du caractère, et surtout de l'idéologie, Marine est bien l'héritière de Jean-Marie. Ce n'est pas parce qu'elle refuse les déclarations les plus douteuses du paternel qu'il faudrait oublier tout le reste de l'héritage.

Fabrice Grosfilley